The Vanishing

Still Lifes Are Failing

Still Lifes Are Failing

 Label :     Gold Standard Laboratories 
 Sortie :    mardi 02 novembre 2004 
 Format :  Album / CD   

La formule de The Vanishing, groupe créé en 2001 à San Francisco, est originale : une chanteuse qui joue de la basse et du saxo, un batteur (nerveux) et une fille au synthé (vintage comme sil se doit).
The Vanishing réussit le tour de force de réaliser une musique qui rappelle le meilleur de la new wave du début des années 80 avec un son furieusement actuel, accouchant d'un monstre diablement excitant. Still Lifes Are Failing est leur deuxième et dernier album.
La musique est dansante, mais l'atmosphère est urbaine, crépusculaire, nocturne même, dense, moite, poisseuse et étouffante. La voix de Jesse Evans (ex-The Knives, et maintenant en solo) est à la fois sexuelle et trash, inquiète et inquiétante, parfaitement soutenue par la musique.
L'album commence fort avec le tubesque "Lovesick", suivi d'un "Skin" presque aussi efficace et qui en constitue quasiment la suite logique. Mais le rythme retombe un peu ensuite, ne réussissant pas à nous tenir en haleine tout le long de l'album, et c'est un peu dommage. D'autant plus que certains titres sont instrumentaux. En outre, trop de morceaux se ressemblent, on retrouve de l'un à l'autre la même trame, la même ambiance. Tout cela sent un peu le remplissage.
Still Lifes Are Failing aurait fait un single parfait, avec les deux morceaux sus-cités. Là ça sent un peu le délayage. Mais ne boudons pas notre plaisir, peu de groupes actuels sont aussi sexy, troublants et intéressants. A écouter de nuit, très fort.


Bon   15/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
115 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard