The New Pornographers

Mass Romantic

Mass Romantic

 Label :     Mint 
 Sortie :    mardi 21 novembre 2000 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

C'est comme le whisky-coca : c'est frais, ça pétille, ça fait roter, ça rend heureux mais attention, après 13 ou 14 verres (je parle pour moi), y a un sérieux mal de tête qui se pointe à l'horizon vacillant, préalable à toutes les conséquences fâcheuses pour la moquette.
Parce que leur son est maousse costaud, parce que leur power pop tire sur l'emphatique, parce que ça ne se repose jamais, parce qu'après tout nous ne sommes que des êtres humains trop humains, les New Pornographers, même si c'est tentant, vaut mieux pas en abuser. Ce serait idiot.
Idiot de ne plus pouvoir poser l'oreille ravie et impatiente sur ces évidences pop remplies, débordées de refrains bénis et de mélodies qui font guiliguili. Synthés et guitares croisés, parfois, parce que ces gens-là pouvaient être aussi géniaux, on pense aux Cars de Ric Ocasek. Mais à des Cars à la carrosserie en titane qui fileraient à 100 à l'heure. Décoiffant de talent, un bon slogan à la con ça.
On en connaît certains qui s'arracheraient un testicule ne serait-ce que pour composer une seule chanson de Mass Romantic. Et encore c'est sans doute vrai pour les moins bonnes, enfin, les moins impressionnantes. Parce que jusqu'où iraient-ils pour un "Jackie", un "Letter From An Occupant" ? Hein ? Là c'est du Graal power pop qu'il s'agit, ça n'a sans doute pas de prix.


Parfait   17/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
119 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?