Vast

VAST: Visual Audio Sensory Theater

VAST: Visual Audio Sensory Theater

 Label :     Elektra 
 Sortie :    mardi 25 août 1998 
 Format :  Album / CD   

Derrière le pseudonyme un tantinet prétentieux de VAST (Visual Audio Sensory Theater) se cache un songwriter particulièrement doué. D'ailleurs le label Elektra a bien senti le coup : Andy Wallace au mixage, et la présence d'un orchestre. Tout ce déballage pour un premier album, et on craint le pire. Il n'en est rien, et le résultat est à la hauteur des ambitions du jeune américain Jon Crosby : énorme. Ce multi instrumentiste hors pair nous propose un projet sombre et profond (il y est beaucoup question de religion et d'amour) sans jamais tomber dans le grandiloquent. Pourtant, Crosby ne lésine pas sur les moyens utilisés : il garnit ses compositions touchant à tous les styles (pas mal d'indus, de l'electro, un soupçon de pop) de samples de chants bulgares, cuivres tibétains et choeurs religieux, sans oublier les cordes... Mais l'homme orchestre emploie tous ces éléments sans arrière pensée, dit il, et uniquement parce que les sons lui plaisent... Ce qui conduit à un métissage musical particulièrement intéressant et personnel. Mais VAST n'est pas seulement une découverte musicale brillante, mais aussi celle d'une voix. Jon Crosby sait chanter sur tous les registres, comme les plus grands. Il suffit d'écouter le superbe "Flames" ( réduit à une guitare sèche et un violoncelle) pour en être convaincu. On n'est pas loin de la perfection...


Excellent !   18/20
par Jekyll


 Moyenne 18.80/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 21 avril 2004 à 09 h 56

Sans avoir le temps pour étoffer, je voudrais dire qu'en 1998, j'ai entendu Vast pour la première fois, et ce fut si marquant que j'ai recherché ce groupe pendant deux ans. Depuis ce jour, c'est d'une qualité exceptionnelle...
Je ne regrette pas ce souvenir tant cherché. Bien sûr, je vous conseillerais donc d'écouter. J'aime un peu tout, l'éléctro aussi.
Il faut bien sûr avoir un esprit qui recherche la complication sentimentale pour vraiment aimer...
À voir aussi: VNV Nation.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 21 janvier 2006 à 19 h 28

Cet album est pour moi l'un des meilleurs albums rock des années 90.
Ambiance mystique (pour ne pas dire mythique) du début à la fin, la force qu'il dégage est incommensurable. Jon Crosby semble exorciser toutes ses souffrances et toute sa haine à la face du monde, sans jamais être bruitiste, et tout en restant sensible et relativement accessible.
L'énorme "I'm Dying", la sublime "Touched" avec ses accents orientaux, la très agressive "Pretty When You Cry" avec ses paroles disons ... explicites. 'I didn't want to fuck you baby, but you're pretty when you cry', d'après mes souvenirs ça donne quelque chose comme ça.
Et il y a bien sûr la sublime "Flames", sûrement le sommet de cette oeuvre, avec sa guitare acoustique et ses nappes de violon somptueuses.
Je veux d'ailleurs remercier Jekyll, sans qui je n'aurais sûrement jamais découvert VAST. Merci.

Peu de groupes arrivent à allier la puissance et la mélodie d'aussi belle manière. Ne passez pas à coté d'un tel monument.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 30 mai 2006 à 20 h 04

VAST est un album parfait, entre originalité et génie. "Pretty When You Cry" est perverse, sensuelle, parfaite pour illustrer le péché originel, ce péché qui est le thème de la chanson justement.
"Dirty Hole" est encore plus forte, avec son refrain lancinant: 'How many men have died in your dirty hole ?' qui reste dans la tête longtemps après l'avoir écoutée.
Les autres chansons se suivent et ne se ressemblent pas, entre violons et guitare, piano et batterie, les mélanges les plus improbables mais qui créent une atmosphère bien particulière. "Here" est particulièrement oppressante, mais la meilleure chanson de l'album reste incontestablement "Flames". Comment ne pas aimer cette ballade magnifique, et ces paroles tellement simples qu'elles en sont d'autant plus touchantes: 'When I am with you I feel flames again'.
A la fois sombre et mélancolique, haineux et tendre... un album parfait, et intemporel.
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 25 août 2012 à 14 h 49

Quelle inspiration! Quel talent! Quel album!

Il n'y a rien en trop ou de manquant sur cette galette. Tout y est justifié, point d'esbroufe ici. Les instruments et samples de cet album servent un seul et même but : exprimer une vision sombre de l'Amour, qu'elle soit désabusée, parfois enragée ou très souvent mélancolique.

Il y a bien trop peu d'albums comme celui ci ! Vous savez ce genre d'album qui vous prennent aux tripes dès les premières notes et fait résonner les cordes sensibles de votre âme dès les premières paroles ! (Qui a dit que les coups de foudre n'existaient pas?)

J'ai découvert cet album sur le (très ! trop ?) tard et cela faisait longtemps que je n'avais pas pris une telle claque auditive... & vous savez quoi ? Putain que c'est bon!

Parait que le sieur Crosby se serait remis aux commandes de son (Vast) vaisseau pour un futur album? On attend qu'une chose: monter de nouveau à bord pour ne plus jamais en redescendre.

Soyons confiants et patientons...
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
253 invités et 1 membre :
Nykobouk
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead