Black Stone Cherry

Folklore & Superstition

Folklore & Superstition

 Label :     Roadrunner 
 Sortie :    septembre 2008 
 Format :  Album / CD   

Après un premier album bien bluesy, gras et couillu en 2006, ces sudistes nostalgiques du Zep' bien gras reviennent avec ce Folklore & Superstition. Et là, c'est le drame... D'après leurs diverses interviews, ces jeunes gens voulaient faire plaisir à la gent féminine et faire un album plus accessible à ces demoiselles. Peut-être qu'avec leur premier album, ils n'ont pas eu la ration de groupies qu'ils désiraient mais j'en doute. Peut-être une stratégie en fin de compte, quoiqu'il en soit, ils vont peut-être y gagner des auditrices, mais perdre pas mal de paire de couilles. Ce qui gâche pas mal de titres, c'est les refrains bien entendu... trop de miel, trop miévreux, voire niais... Ca démarre plutôt bien, on se dit que c'est pas mal en fin de compte, ça tranche, ça tape et ça coupe dans le vif jusqu'à ce satané refrain rajoute du sucre et du miel dans le verre de Jack Daniel's, alors forcèment, ça passe pas trop... L'intro de "Please Come" par exemple (si vous pensez pas à du Led Zep avec ça, allez vite consulter votre ORL...) annonce un titre fort savoureux, en mode 70's avec un peu de gras, et la désillusion arrive avec ce refrain horrible taillé FM accompagné de choeurs (beaucoup de choeurs sur ces refrains d'une mélodie douteuse tout le long de l'album...) Je suivais l'album en me disant : "Bon, c'est pas encore celle-là, c'est sûrement un titre en prévision de sortie single, peut-être la suivante alors ?" De mal en pis, toujours cette déception lorsque le refrain fait son apparition. l'apothéose sur le titre Peace is Free avec son refrain pour les stades, sérieux, avec les choeurs on dirait que le banc de remplaçants d'une équipe B de football (américain) chantent (beuglent ?) en mode supporter, il y a également "Sunrise" et son refrain reggaeisant (si si je vous assure)... Bref, mon oreille interne n'aura retenue que "Blind Man" (même si là encore le refrain est limite mais supportable rapport aux autres...) et "Reverend Wrinkle"... en gros, les 2 refrains les moins horribles de l'albums... Pour le reste, ben on peut leur laisser une deuxième chance après tout, on a tous le droit à l'erreur et le procureur va recquérir du sursis pour ces chenapans, mais attention, à la moindre récidive, ce sera de la prison ferme... Moi je retourne au premier...


Pas terrible   9/20
par Stef_tylerdurde


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
348 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :