Pascal Comelade

Haïkus De Pianos

Haïkus De Pianos

 Label :     Les Disques Du Soleil Et De L'Acier 
 Sortie :    1991 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Le prolifique musicien catalan a toujours cherché à mettre le doigt sur le lien qui unit toutes les musiques en les dissolvant dans l'épure. En ce sens, l'album (qui n'en est pas vraiment un) Haïkus De Pianos est sans doute le plus représentatif de sa démarche très personnelle. En 25 titres pour à peine 35 minutes, l'artiste nous propose un disque intimiste exclusivement basé sur la complémentarité du piano-jouet, qu'il affectionne tant, et du grand piano. 25 minuscules instrumentaux excédant très rarement les deux minutes, qui constituent une flânerie très évocatrice, hommage à la musique populaire du 20ème siècle. Et un peu plus que ça... Chose frappante, Pascal Comelade n'établit pas de hiérarchie. On trouve ici pêle-mêle des reprises de musiques de films (Armarcord, Rio Bravo, Ben Hur...), "The Sad Skinhead" du fameux groupe krautrock Faust, des airs du répertoire populaire catalan, des reprises de compositions personnelles largement inspirées de celui-ci, le "Alifib" de Robert Wyatt, et même une reprise de "Smoke On The Water" de Deep Purple réduite à 11 secondes, le temps de jouer une fois le riff (peut-être le riff le plus joué par les apprentis guitaristes d'ailleurs) simplement au toy-piano. Tous ces airs plus ou moins célèbres, qu'ils soient tirés de la musique populaire ou de courants plus obscurs pour le chaland, sont fondus dans l'homogénéité de la démarche minimale à laquelle se livre malicieusement le musicien. En les réduisant à leur plus simple expression, c'est bien l'inconscient collectif qu'il dessine, dans des miniatures respectueuses et contemplatives, où comme dans un haïku, entre le peu de notes nous pouvons nous laisser aller à une méditation infinie.

Pascal Comelade s'est toujours tenu à l'écart de l'industrie du disque. De ses montagnes il observe l'agitation du monde avec amusement, écoute ses pulsations, et les reproduit avec sagesse. Sa démarche est tout à la fois dépourvue d'élitisme et secrètement ambitieuse... C'est souvent lui que l'on évoque lorsque l'on parle de tentative d'allier musique de la rue et musique d'avant garde... Haïkus De Pianos est une parfaite porte d'entrée dans l'univers d'un artiste à la recherche de l'essence des choses. Un artiste essentiel, en somme.


Très bon   16/20
par Sam lowry


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
299 invités et 2 membres
GBV_GBV
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?