Beehoover

Heavy Zooo

Heavy Zooo

 Label :     Exile On Mainstream 
 Sortie :    lundi 19 mai 2008 
 Format :  Album / CD   

Avec un nom pareil (aspirateur à abeilles, quand même) on pouvait s'attendre à un doux capharnaüm orchestré par deux bons frappadingues. Et on n'est pas déçu: ce duo basse/batterie teuton organise le carnage avec une classe certaine et une énergie jamais démentie.

"Solitude In Bloom" ouvre le feu sur un riff bien saturé, et le festival continue sur la majorité du foutraque et jouissif Heavy Zooo. Entre morceaux heavy qui viennent titiller les Melvins au meilleur de leur forme ("Heavy Zooo" et "Esophagus Overdrive") et expériences de plus ou moins bon goût (le synthé kitsch de "Pain Power" ou encore les interludes "My Procession" et "Iron Horse"), les deux bûcherons font tout à fond.

Et si la démesure est au cœur même de leurs compositions, elle peut euphoriser (le bien nommé "Dance Like A Volcano" et sa batterie groovy ou le pétillant "Spirit & Crown") que déstabiliser (le long enchevêtrement de riffs de plus de 9 minutes "Stanislas Petrov" en point d'orgue).

Gageons qu'en allégeant un poil le menu, Beehoover deviendrait réellement digeste. Mais l'esprit du rock'n'roll semble tant et si bien habiter les deux zozos que c'est avec un plaisir émerveillé qu'on fréquente à envi leur Zoo bionique.


Bon   15/20
par Drazorback


  En écoute : https://beehoover.bandcamp.com/album/heavy-zooo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
300 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :