Matching Mole

Matching Mole

Matching Mole

 Label :     CBS 
 Sortie :    samedi 08 avril 1972 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Avant le coup d'éclat Rock Bottom qui va mettre "le monsieur en fauteuil roulant" en orbite sur la voûte étoilée du rock, après la machine douce des Ratledge / Hopper (quand même un peu casse-burnes sur la fin), Matching Mole nous permettra en 2 albums d'entendre la batterie du barbu une dernière fois.
Le Little Red Record déjà abordé ici fut précédé ne l'oublions point par ce disque éponyme sorti en 1972 avec une pochette dont l'imagerie laisse un brin rêveur.
Sur chacune des faces, le vinyle proposait 4 morceaux et si la dernière est du genre expérimentation où nos 4 gugus en roue libre passent allègrement du free-rock au noise-jazz entre un orgue ratledgien et une guitare fuzzée, je vous vends la première face au prix fort, à elle seule elle mérite un joli score.
Dès les premiers morceaux on sent que le Rock Bottom n'est pas loin à l'écoute de ces sillons.
De fort jolies choses balancées de-ci de-là avec élégance mais qui se perdent parfois dans des méandres impros barrées qui gâchent un peu le discours, dommage.
A retenir donc l'hallucinant "Instant Pussy" & "Signed Curtain" mais laissez-vous bercer par ce "O Caroline" immédiatement superbe, LA VOIX bien sûr reconnaissable entre toutes.
Pour les apprentis batteurs les disques de Wyatt, avant l'accident, sont, bien entendu, à décrypter puisque c'est l'occasion d'entendre une belle batterie bien accordée, bien enregistrée et qui sonne comme une vraie batterie, c'est si rare de nos jours.
Une vieille chose étrange de notre ami batteur-chanteur ultra communiste, Robert Wyatt.


Sympa   14/20
par Raoul vigil


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
150 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?