SJ Esau

Small Vessel

Small Vessel

 Label :     Anticon 
 Sortie :    mardi 22 juillet 2008 
 Format :  Album / CD   

Sans contredit, Anticon Records est devenue au cours des 10 dernières années une étiquette incontournable de la scène indépendante. Située à San Francisco et fondée à l'origine par 7 artistes clairement associés à la clic d'electronica et de hip-hop instrumental (Doseone, Odd Nosdam, Sole...), Anticon a su élargir ses horizons musicaux avec la parution de plusieurs albums éclectiques et recherchés. L'armée avant-gardiste d'Anticon compte dans ses rangs des artistes tel que Son Lux, Why?, 13 & God, Dosh, Odd Nosdam et Alias, qui mettent KO chacun à leur manière les lois de la physique musicale.

À cette liste s'ajoute SJ Esau, un autre bel exemple d'excentricité mélodique avec des compositions électro/pop/folk sophistiquées. Originaire de Bristol, la légende affirme que Sam Wisternoff (alias SJ Esau) serait MC depuis l'âge prodigieux de 8 ans... Et c'est d'ailleurs ce qui captive ce mec : la provocation abstraite, sournoise et indicible. Avec "Small Vessel", Wisternoff raffine son art de l'insolite déjà bien présent sur son premier album paru en 2007, "Wrong Cat Feed Collapse", mais de façon mieux dosée et métrisée cette fois-ci. Chaque pièce s'inscrit comme une fresque imprévisible, riche en mélodies syncopées en constante redéfinition. Seule collaboratrice sur l'album, Charlotte Nichols, qui a par ailleurs collaboré au dernier opus de Portishead, ajoute son grain de sel au violon et occasionnellement au chant.

Des références à donner au travail de SJ Esau? Pensez à l'électro pop déjantée et bordélique de Rafter. Pensez à Beck sous un cachet expérimental. Pensez schizophrénie musicale exubérante...


Très bon   16/20
par Elephantboy


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
124 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :