Bed

Spacebox

Spacebox

 Label :     Ici D'Ailleurs 
 Sortie :    2003 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Benoît Burello est un Saint! Il nous avait offert un premier disque (The Newton Plum) magnifique, tout en nuance.
Avec Spacebox, Bed convoque: Mark Hollis pour cette élégance dans le silence, Mingus pour les couleurs fauves, Wyatt pour les constructions, Satie pour les Harmonies et enfin, une pléiade d'images poétiques et élégiaques directement sorties de son subconscient.
Les harmonies jazz sont plus présentes ici mais diluées au sein de compositions proprement inouïes. Tels des aquarellistes du son, les membres de Bed jouent librement comme en suspension. L'espace et l'air ambient du studio semblent avoir été captés lors de l'enregistrement et le tout s'écoule délicieusement au creux des tympans.
Le chant admirable, tout en justesse nous caresse et nous frôle. Les émotions sont suggérées jamais assénées comme trop souvent (hélas)!

Le second morceau "Waterspace" jongle avec les silences, l'auditeur saisit des sons à peine perceptibles et s'enfonce avec jouissance dans ses propres rêves. Les arrangements sont sobres: guitare légère, contrebasse et des touches parcimonieuses d'harmonica ou d'instruments à vent.
Le dernier titre, magnifique, "The Wood Bunch" se poursuit comme une lègère plainte répétitve enroulée de cymbales et d'une voix doublée pour s'évanouir lentement.

Chaque harmonie évoque le songe, chaque accord engendre des sentiments de liberté, chaque note semble distendre l'espace et le temps. Bed a composé une oeuvre magique à écouter lorsque la réalité devient trop lourde à supporter.
Un disque à mi-chemin entre Laughing Stock et les Gymnopédies. Sublime et exceptionnel donc.


Exceptionnel ! !   19/20
par Twilliam


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
314 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...