The Opposition

Promises

Promises

 Label :     Charisma 
 Sortie :    mai 1984 
 Format :  Album / Vinyle  K7 Audio   

Cet album marque pour moi la confirmation et la plénitude du son The Opposition. Mis à part le second morceau, on dénote une entité cohérente dans cet album qui regroupe donc la voix de Mark Long si particulière, que l'on sent au zénith de son art, développant un lyrisme plus poussé.
Marcus Bell est bien sûr à la manœuvre derrière le chanteur guitariste et le batteur n'est pas en reste pour asseoir le tout. On avait cru à l'époque que c'était le disque qui allait consacrer cette formation qui restait cachée derrière ses illustres aînés (U2, Police...), au point de faire sa première tournée américaine, après des débuts manqués en Angleterre. Il y avait suffisamment d'ingrédients de qualité pour y croire avec cet album et connaissant leurs qualités live...
"Fall Into Line" ouvre le bal avec une basse synthétique, une batterie tout en relief et une guitare très aérienne. Je ne me pencherai pas sur le second morceau, décevant malgré la volonté d'ouverture à des sonorités jazzy. "I Already Know" est nettement plus jouissif, une chanson profonde avec des digressions de basse plaisantes. "Innocent" est très enlevé avec ces notes de piano et une rythmique soutenue. Ma préférence sur cet album va tout de même à "Alternatives" dans laquelle Mark va au bout de lui-même : "Then you ask me for direction, And I give you an alternative ...".
"Searching For A Home" est assez proche du premier morceau quant à l'utilisation des instruments, au contraire de "Factory Gate" avec des sons de guitares électro acoustiques. "Don't Forget To" est voué à une intro avec batterie martiale, avant de s'envoler avec le reste du groupe avec des sonorités "curesque", et un chant perdu dans un écho qui ne veut pas croire en l'existence de fantômes : "I don't believe in ghosts anyway..."
"I Dream In Colour" est plus classique et "Standing" ouvre à des sonorités plus exotiques au niveau des percussions. Je vous laisserai le plaisir de découvrir les morceaux en bonus, issus de l'album Intimacy.
Que dire plus de 25 ans après ? Je ne sais pas trop. Je conseillerais à certains de jeter une oreille sur cet album attachant et sincère...


Parfait   17/20
par Foreth


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
221 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus