Birdy Nam Nam

Birdy Nam Nam

Birdy Nam Nam

 Label :     Discograph 
 Sortie :    lundi 24 octobre 2005 
 Format :  Album / CD   

La nouvelle aura mis un certain temps à tourner, mais paraîtrait qu'Outre-Atlantique, un petit collectif de DJs français, dénommé Birdy Nam Nam, brillerait par l'originalité, la qualité de ses compositions, et par ses prestations live. On aurait même ouie dire qu'ils ont dernièrement remporté les championnats du monde des DJs ! Sacre ! Une petite enquête s'imposait alors, pour tenter d'en savoir un peu plus sur cette réussite plutôt inattendue...

C'est donc lors de la découverte de ces nouvelles fraîches et appétissantes que beaucoup ont tenté le coup, en se procurant sans attendre, ce premier album, par ailleurs largement salué par la critique. Et faute d'avoir vraiment bien été renseignés, beaucoup ont également très vite cerné la duperie un peu tard. Contrairement à ce qu'on essaye de vous faire croire, ce "Self-titled" n'a vraiment rien du coup de génie tant bramé depuis des mois...
Que Birdy Nam Nam ait réussi à tracer sa petite voie grâce à quelques compositions authentiques et respectables, ça aurait pu être concevable, mais faire de ce disque l'objet d'une avalanche incontrôlées d'éloges, ça frise carrément l'indécence. Certes, ce premier opus révèle bien quelques petites trouvailles estimables, mais les bonnes idées se retrouvent bien malheureusement souvent discréditées par un ensemble décidément très inconsistant et inégal. En partant de cette idée, deux explications s'offrent à nous : Soit on n'a vraiment rien compris à la quintessence du down-tempo, mix etc, (explication plausible, à en croire leur triomphe international) soit ce disque est une véritable démonstration de remplissage peu scrupuleuse. Il est maintenant temps pour vous de choisir votre camp.

Ce disque aurait donc pu faire un EP correct, bien pesé, grâce à petit nombre de compositions potables. Malheureusement, rien ne peut justifier la sortie d'un "album" digne de ce nom, qui plus est de 17 morceaux ! (avec les bonus).
Nous disions donc, un gros album pour 3-4 bons morceaux, si on fait le calcul, ça doit faire pas mal de remplissage, non ?


Insipide   7/20
par TheWayYouSmiled


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
347 invités et 1 membre :
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...