Grisbi

Playtime

Playtime

 Label :     Elap Music 
 Sortie :    lundi 29 octobre 2007 
 Format :  Album / CD   

Un gribouillis au bic aura suffi à attirer mon attention. Dessin naïf, froissé il arbore une certaine sérénité et un nom assez proche Grisbi, énigmatique d'autant plus qu'il renvoie vaguement à un roman noir de Albert Simonin. Né de la rencontre de Natasha Penot et Antoine Chaperon, ce projet tourangeau a fait ses armes dans les remixes dont on retiendra principalement ceux de "Rock The Casbah" pour Rachid Taha et "Army Of Me" de Björk remarqué par l'islandaise en personne. Et en effet on peut comprendre l'agréable surprise qu'a eu la diva lorsqu'elle découvrit son univers, pourtant très particulier, être métamorphosé de la sorte. A travers cette mise en bouche, Grisbi propose sur Playtime une savoureuse musique toute aussi singulière papillonnant et butinant entre des cosmos poppy et électroniques. Les flots soniques et lyriques s'échappant de ce macrocosme étourdissent de part leur fraîcheur, mais également leur chaleur et générosité. Ils nous entraînent avec une grande douceur dans un répertoire proche de celui du Love In The Time Of Science d'Emiliana Torrini avec notamment "Not In Love" ou le premier "Seven Day A Week" balançant entre trip hop et electronica. La voix feutrée de Natasha une pointe enfantine prend alors vite le dessus et domine des textes tendres et sucrés, faisant appel à une certaine beauté contemplative des choses, merveilleusement épaulée par des mélodies allant de la bossa ("Army Of Me") à une participation hip hop excellente ("Not In Love"). Mais le groupe, étoffé depuis par l'arrivée d'un clavier, un bassiste et un batteur, va encore un peu plus loin que de simples formules chant / beats. Il entend bien composer des mélodies pop bien calibrées, coupant avec certaines mélodies un peu facile et allant à l'essentiel même s'il est toujours agréablement romancé, à l'instar de "Writer's Block" très posé ou le défouloir "Radio". Cependant ces quelques soubresauts ne réussiront pas à nous dissuader de l'image tranquille et paisible de ces cinq français surtout lorsqu'ils sont suivi de "Shhh... It's Happening Again" ou la dernière "Fool" véritables alcôves cotonneuses de quiétude.


Sympa   14/20
par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
199 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :