Boyracer

More Songs About Frustration And Self Hate

More Songs About Frustration And Self Hate

 Label :     Slumberland 
 Sortie :    1994 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Adepte d'une pop des plus charmantes (la douce voix de Hellen Wiggin se mêlant à celle plus criarde de Stewart Anderson) mais jouée façon punk (les guitares trop près des amplis), Boyracer est vite devenu un groupe culte.
Naviguant entre une et deux minutes, les chansons super soniques de la formation anglaise se frayent un chemin dans le musical de l'indie pop de la décennie à coup de refrain sauvage, de distorsions et d'urgence mélodique. Du coup, impossible de faire un album entier tenant un tant soit peu la route, d'autant qu'avec les incessants changements de line-up, Stewart Anderson aura du mal à en voir le bout. C'est donc avec une incroyable et pléthorique collection de single que la formation de Leeds se fera connaître.
Barré par la prétention de la Brit-Pop, Boyracer, défendant corps et âme son intégrité et ses origines du nord de l'Angleterre, sera donc hébergé par les labels les plus intègres : Sarah Records, Slumberland, Turntable Fiend, Zero Hour etc...
More Songs About Frustration And Self Hate est donc le seul et premier album du groupe, paru sur Slumberland. Il recueille un ensemble de courtes, voire très courtes, chansons au rythme effréné et aux guitares noisy, qui sonnent particulièrement amateur. Le groupe symbolise à merveille l'éthique du label américain, désireux de regrouper en son sein des formations pop à l'esprit décalé.
C'est donc en quelques accords, même pas joués jusqu'au bout, que Boyracer se fera une place dans le monde de l'indie.


Sympa   14/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
345 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :