Frustration

Full Of Sorrow

Full Of Sorrow

 Label :     Born Bad 
 Sortie :    lundi 20 février 2006 
 Format :  Mini Album / CD  Vinyle   

Agressivité vocale et folie transcendante sont au rendez-vous dans cet album de nos cinq rescapés du rock'n'roll noir.
Si vous cherchez la tranquillité, il va falloir aller voir ailleurs... Vous ne ressortirez pas indemne de cette plongée dans les sombres abymes de Frustration.

Une rapidité d'exécution sans pareille dès les premières secondes de BLIND, premier titre évocateur de ce que sera les quelques vingt autres minutes de ce chef d'oeuvre auditif. La tension est fatidique, allant de pair avec l'ambiance nerveuse qu'annonce par ailleurs la pochette... L'ouvrier perdu entre les machines qui remplacent peu à peu les humains que nous sommes... Un goût amer qui s'attarde à la vue de cette illustration mettant en scène ce que l'on appellera "notre douce aliénation moderne".

Aliénés par nos machines tout autant que par la rythmique. Le groupe n'a en effet pas fini de faire accélérer notre pouls jusqu'à l'agonie, de jouer avec nos nerfs comme avec des cordes de guitares, de transpercer nos chairs avec cette voix plaintive, "pleine de douleur" (cf. full of sorrow).

Une atmosphère de plus en plus tendue, déchirée par des mots qui résonnent en nous comme un glas lugubre et froid .Vingt minutes communicatives nous poussant nous-même à perdre la raison .
We've got time, time, time...

La souffrance devient alors un son... La révolte devient alors un nom : Frustration !

Un album à écouter et à réécouter en ces temps où le rock français ne ressemble plus qu'à du vomi !


Parfait   17/20
par Kosmische37


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
168 invités et 1 membre :
Ben147
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?