Peter Bjorn And John

Writer's Block

Writer's Block

 Label :     Wichita 
 Sortie :    lundi 19 juin 2006 
 Format :  Album / CD   

Un groupe super tendance qui subitement, décolle grâce à un ou quelques tubes assez novateurs. Ca vous rappelle rien ? Clap Your Hand Say Yeah, par exemple? Bingo! Car même si leur musique n'est pas vraiment comparable à celle de CYHSY, la fulgurante et prodigieuse ascension de Peter Bjorn And John (simplement les noms des 3 bonhommes du groupe) a vraiment des allures de déjà vu.

Et l'écoute de ce disque confirme bien l'effet "un tube, un succès" très en vogue ces temps ci. Car ce nouvel opus (oui, contrairement aux idées reçues, ce groupe ne date pas d'hier) semble avoir été complété un peu à la sauvette : il n'est en réalité que le support d'un toute petite poignée chansons très réussies. Mais pourquoi faire un maxi quand on peut faire un album ?
Ainsi, c'est le coté très inégal du disque qui, très vite, déçoit. Un disque qu'il fallait mettre dans les bacs le plus vite possible et à n'importe quel prix, histoire d'optimiser au maximum un effet "Young Folks" déjà largement répandu grâce à un précédent EP qui, ayant déjà explosé dans les charts de manière imprévisible, prématurée et surtout incontrôlée, risquait d'atténuer l'épidémie avant l'heure. Un album qui aurait réellement pu secouer l'univers indé-pop-rock-sucré autant qu'un super-CYHSY s'il avait été l'objet de plus d'attention et de plus de rigueur. Car même en y mettant toute la mauvaise foi du monde, on ne peut nier le caractère génial et entêtant de certaines compositions, comme le désormais célèbre "Young Folks", morceau aussi secouant qu'audacieux (l'art de faire du pop rock sans presque aucune ligne de guitare!), ou l'efficacité des effets poppy-planants d'un "Up Against The Wall" aussi endurant qu'absorbant.
Et puis, à l'instar de ça, comme déjà précisé plus haut, du remplissage et encore du remplissage. Une petite intro facile de 15 secondes par là (quoique pardonnée car justifiable pour un album), et puis des morceaux aussi insipides (voire vraiment pénibles) que bâclés. Dommage ? Sans aucun doute. Mais le niveau était-il réellement tenable sur tout un disque ?

Un succès aussi démentiel qu'incontrôlé. C'est principalement de ça que souffre ce disque, qui laissait présager bien mieux. Une précipitation dans l'aboutissement des sens artistiques, et une certitude bien vérifiée : quand les enjeux commerciaux se pointent, l'empressement et la bâclage ne sont jamais loin, et la qualité s'en ressent.
Espérons juste que Peter Bjorn And John ne finira pas comme leurs confrères de CYHSY, atteints d'un crise de grosse tête aiguë. Car il semblerait bien que les plus belles choses ne se fassent sans humilité.


Sympa   14/20
par TheWayYouSmiled


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
189 invités et 1 membre :
Alldis@123
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :