Heligoland

A Street Between Us

A Street Between Us

 Label :     Ocean Music 
 Sortie :    vendredi 12 mai 2006 
 Format :  Album / CD   

'A la croisée des Cocteau Twins & de Mazzy Star' disait le sticker collé sur le second album du quatuor australien d'Heligoland. De quoi faire saliver les amateurs de dream pop, et de folk éthéré.
A l'écoute du disque, on ne peut que constater que la publicité n'a pour une fois pas été mensongère, tant la double influence de Liz Frazer et de Hope Sandoval est évidente. On pourrait même ajouter que la voix de Karen Vogt rappelle parfois celle de Margo Timmins des Cowboy Junkies (sur "Coming Up For Air" notamment).
Ce jeu d'influence est ce qui rend Heligoland attachant. Quoi de plus agréable que de savoir que vous avez assimilé les mêmes disques qu'un groupe intéressant? Mais c'est aussi ce qui dessert la musique du groupe. Pas que les chansons d'Heligoland soient mauvaises, loin de là: des titres comme "Red Pocket" ou "Nearly Everything Is New" sont de bonnes factures et très recommandables. Le seul problème d'Heligoland, c'est que les frontières de leur musique ont déjà été balisées par d'autres. De ce fait, l'album A Street Between Us possède un goût de déjà vu prononcé, et nous laisse penser qu'Heligoland n'a pas d'identité propre. Jugement un peu dur pour un groupe que vous auriez voulu aimer, non?
Alors reste la portée "éducative" d'Heligoland. Ce groupe a tout de la porte d'entrée d'un certain versant de la musique indé, pour qui ne connaît pas les Cocteau Twins, Cowboy Junkies, Mazzy Star, et Elysian Fields dans une certaine mesure. Les autres préfèreront sans doute se ruer vers Trespassers William.


Pas mal   13/20
par Tomveil


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
149 invités et 3 membres
Griot
Shiboome
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?