Erase Errata

Other Animals

Other Animals

 Label :     Troubleman Unlimited 
 Sortie :    mardi 02 octobre 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Un jour, dans tout ce foutoir post-punk que l'on revival à longueur de pages ou de posts, il faudra faire le tri. Entre ceux qui mériteront des dossiers de 20 pages et ceux que l'on avouera avoir écouté dans sa prime jeunesse, sourire en coin, un peu gêné. En écoutant ce Other Animals, on peut se dire déjà qu'on tient un groupe de la première catégorie.
Débutant sous les meilleurs auspices de l'indé (notamment Sonic Youth avec lesquels elles tourneront et enregistreront un split single) les quatre san franciscaines d'Erase Errata ont bien compris dès leur premier album, que pour faire 'revivre' un courant musical il ne suffit pas d'adopter un certain son de gratte ou d'avoir une mèche de côté effet mouillé Vivelle Dop. Non, il faut avant tout se réapproprier l'esprit du dit mouvement. Là en l'occurence, c'est l'esprit libertaire du post-punk qu'Erase Errata ravive avec un grand coup de pied au cul pour le moins salvateur.
Ici pas de demi-mesures, on fonce guitare débraillée droit dans la non-mélodie qui rend fou. Quitte semble-t-il à improviser (leurs sets lives ont cette réputation d'être souvent ébauchés à la va-vite). Comme si tout était permis. Alors bien sûr quand on joue à ce petit jeu on laisse ici où là quelques déchets inaudibles (les 'sans-titres') qui n'ont d'intérêt que de mettre en valeur les vrais furies riffés que sont "Tongue Tied", "Harvester" ou encore "Dexterity Is #2". Erase Errata, en digne descendant de la no wave et du post-punk expérimental, ne cesse de jouer sur la dissonnance. Celle-là même qui vous entraîne sur un rythme trépidant puis vous agresse dans un tourbillon bruitiste où vient se greffer parfois, c'est assez rare pour le souligner, une trompette. Ce tabassage en règle va vite, très vite. Aucun titres ne dépassent les 2 minutes 30. Pas le temps de souffler.
Résultat : Other Animals déjà terminé que l'on se surprend à réappuyer sur la touche play. Oui on en redemande des disques comme cela. Sans esbrouffe, sans plans pré-établis par d'autres avant soi, et avec une sacré dose de feeling. Ce n'est plus du revival, c'est juste du post-punk, point barre.


Parfait   17/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
44 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead