Malcolm Middleton

A Brighter Beat

A Brighter Beat

 Label :     Full Time Hobby 
 Sortie :    lundi 26 février 2007 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Il y a deux ans le superbe Into The Woods se clôturait sur un véritable hymne punk acoustique. Et comme si Middleton voulait afficher ce changement de "tempérament" entamé sur son album précédent, c'est aussi par du punk qu'il ouvre A Brighter Beat, avec un "We're All Going To Die"... enjoué ! A vrai dire, les quatre premiers morceaux tiennent carrément du rock héroïque. Et dans le sens noble du terme, s'il vous plait.

Oubliez donc le compositeur fragile d'Arab Strap, les mélodies à fleur de peau : non pas que Middleton semble avoir bouffé du clown (il pointe encore dans ses compositions quelque mélancolie), mais disons que le registre a radicalement changé.

En effet, on savait l'écossais spécialiste des métissages musicaux (entre cordes et électronique, acoustique et électricité) mais on ne le soupçonnait pas autant attiré par la pop, les mélodies efficaces et directes. A ce titre, "Fight Like The Night", comme "Fuck It, I Love You" ou "Stay Close Sit Tight" devraient déjà imprégner le cerveau de millions de radiophiles. Ahhhhhh le monde est vraiment mal fait...

Si le son s'est donc quelque peu uniformisé (disparue l'électronique cheap, au placard le méchant bruit blanc), la richesse mélodique est en revanche toujours présente : à entendre "A Brighter Beat" aux accents traditionnels, les tristounets (mais toujours glorieux !!) "Four Cigarettes" et "Up Late At Night" ou le très Elliott Smithien "Somebody Loves You", on ne peut que saluer le talent d'un songwriter réellement hors normes.

Tiendrait-on en Malcolm Middleton le premier "Superhero Songwriter" du 21ème siècle ? Ecoutez le titre du même nom et vous m'en direz des nouvelles...


Excellent !   18/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
64 invités et 2 membres
François Corda
Dylanesque
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?