Barry Adamson

Oedipus Schmoedipus

Oedipus Schmoedipus

 Label :     Mute 
 Sortie :    1996 
 Format :  Album / CD   

Attention, musique vénéneuse!!!
Cet album regroupe treize morceaux où se mèlent Gospel, Jazz, Rock, noise et Groove.
Rien que ça ! On y retrouve entre autres Jarvis Cocker en crooner décalé sur fond de Gospel,
et Nick Cave chantant sur le sensuel et aérien "The Sweetest Embrace".
On croise également le mystérieux "Something Wicked This Way Comes" immortalisé par David Lynch dans Lost Highway (The Andy's Party Song), sans oublier LES morceaux "It's Business As Usual" et "Dirty Barry", torturés et menaçants juste comme il faut... En somme, beaucoup d'expérimentations jazzy sombres et fiévreuses qui confèrent à ce disque une atmosphère doucereuse et hypnotisante.
Je conseille vivement l'écoute de cet album. Pour preuve que Barry Adamson est un garçon
aux goûts très sûrs, la pochette du CD est tirée d'un film de Philippe Garrel...


Parfait   17/20
par Luìs


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
264 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?