John Wolfington

John Wolfington

John Wolfington

 Label :     Smells Like 
 Sortie :    mars 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

C'est toujours agréable de se faire surprendre par des artistes jusque là inconnus au bataillon. J'ai découvert l'album de John Wolfington un peu par hasard, sans même connaître son lien de parenté avec Steve Shelley, et j'ai été conquis par ce disque. La musique est assez intime, calme et légère.
Elle reste très personnelle, tout en me rapellant énormément de références : Cat Power, Suzanne Vega, OP8, Michael Head, Swell, le Velvet, U2 (et oui !), Arab Strap, le tout en vrac dans un shaker, sans que jamais la ressemblance soit flagrante, mais juste soupçonnée. 'Sonic Youth is the favorite band' dit il sur Coney Island, la filière Big Apple est en tout cas clair. C'est pas pour rien que Steve Shelley tient la batterie sur une petite moitié de l'album ! Pour le reste, une charmante batterie électronique désuette fera très bien l'affaire. Les deux premiers morceaux 12 mph et Ageless Sky sont à mon sens les plus aboutis, voix fragile et hésitante mais pas empruntée, rythmiques imperturbables, ambiances aquatiques.
Mais tout l'album vaut le detour. Un disque a écouter en fumant une cigarette dans son bain, si possible quand il pleut dehors, en laissant la fenêtre entrouverte. Vivement la suite !


Bon   15/20
par Dinou


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
187 invités et 2 membres
Climbatize
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :