Neu!

Neu! 75

Neu! 75

 Label :     Grönland 
 Sortie :    1975 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Après la sortie de Neu! 2, le duo de multi-instrumentistes surdoués se séparent. Michael Rother abandonnant Klaus Dinger pour aller former avec deux ex-Clusters, le 'super-groupe du krautrock', Harmonia. Heureusement pour l'humanité, les deux compères se rabibocheront 3 ans plus tard et livreront le dernier élément d'une trilogie absolument parfaite.
Séparé en deux faces bien distinctes, Neu! 75 est de ce fait l'album qui montre au mieux les différences entre un Michael Rother apôtre de l'electro ambiant et un Klaus Dinger défricheur du punk et de la noisy. Neu! 75 s'ouvre sur un "Isi" épique avec cette fameuse batterie métronomique, le tout enveloppé dans des nappes de synthés. Synthés pour la première fois introduits dans la musique expérimentale de Neu!, les rapprochant ainsi, particulièrement sur ce morceau, de leur ancien groupe Kraftwerk. "Seenland" ralentit considérablement le tempo mais reste toujours aussi hypnotique. Chanson qui a probablement traumatisé Spacemen 3 et plus encore Spiritualized. "Leb' Wohl" entrecoupé du bruit des vagues venant s'échouer sur le littoral, est une petite merveille de minimalisme éthérée. Le chant léthargique de Michael Rother, certainement en pleine descente d'acide, sublime du coup ce que l'on pourrait aisément désigné comme 'la chanson la plus cool de tout les temps'.
Changement brutal avec la deuxième face qui commence par "Hero". Morceau noisy qui prouve que Sonic Youth n'a absolument rien inventé... Ah ! Et puis cette voix... Klaus Dinger éructe tel un Johnny Rotten que l'on égorgerait avec une petite cuillère. Saisissant. A ce propos, on ne répétera jamais assez ô combien Neu! a influencé les futurs punks anglais: des Sex Pistols à Joy Division. Parenté musicale plus qu'évidente avec ces 3 derniers morceaux. "E-Musik" consacre une nouvelle fois le génie rythmique de Neu! avec ces 10 min de transe. A noter que sur cette face, Klaus Dinger délaisse la batterie qu'il confie à son frère Thomas et à Hans Lampe, pour se consacrer à la guitare lead et au chant. L'album se termine par le brûlot mi-punk mi-indus "After Eight".
Dernier témoignage (avant la reformation dans les années 80) d'un groupe avant-gardiste d'une scène allemande qui l'est tout autant, Neu! 75 est probablement leur disque le plus accessible. Débutants, vous pouvez donc commencer par là. Mais je vous préviens, en aucun cas vous ne pourrez vous en contenter... l'acquisition des deux autres opus de Neu! vous sera obligatoire.


Exceptionnel ! !   19/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
151 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques