Beecher

This Elegy, His Autopsy

This Elegy, His Autopsy

 Label :     Earache 
 Sortie :    lundi 12 septembre 2005 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Dès les premier titres, Beecher envoie le pâté. Guitare musclées, voix hurlé: Botch, Converge et Coalesce sont sûrement les références du hardcore alambiqué de ces jeunes gens de Manchester. Ce n'est pas un hasard si Kurt Ballou, guitariste en chef de Converge est présent à la production.
Cependant, les deux premiers titres pourraient laisser penser que ce groupe n'est qu'un suiveur parmi tant d'autres, qui se contente d'envoyer la purée sans aucune originalité ni talent.

Heureusement, la quintette anglaise nous montre par les titres suivants, que leur influences ne se résument pas qu'aux artistes précités. En effet, This Elegy, His Autopsy est très fourni en expérimentations de tout genre, en témoigne les passages doom, noisy, electro ou même bruitistes, comme ces 4 minutes de larsens qui closent cet album.

La seule chose qu'on pourrait reprocher à ce condensé de rage, ce serait la voix typée death du chanteur, assez casse-couille par moment et un peu trop 'gros lard barbare', mais qui ne gêne en rien la bonne qualité de cet album.
Au final, This Elegy, His Autopsy est véritablement un album riche, mixé à la perfection où les compositions ne cessent de nous surprendre par leur diversité et leur arrangement. A la fois barré, psychédélique, technique et mélodieux, cet album redore le blason de la scène hardcore européenne.


Parfait   17/20
par Moi je


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
70 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead