Maplebee

Hello Eve

Hello Eve

 Label :     Prikosnovénie 
 Sortie :    mardi 17 octobre 2006 
 Format :  Album / CD   

Cela serait une énorme erreur de se boucher les oreilles sur cette révélation magistrale britannique. Attention ! Il s'agit d'un des plus bouleversants univers musical qui a frappé fort dans la presse anglo-saxonne. Ils sont encore en état de choc.
A vrai dire, il est difficile voire même impossible de rester insensible à son interprète, à sa musique ou à sa personnalité.
Maplebee (alias Mélanie Garside) est vraiment une exception, cette jeune londonienne a connu un parcours bien agité. Elle était l'ancienne bassiste de Queen Adreena et avait à ses côtés sa sœur Katie Jane. Puis elle a alloué ses services à divers combos et collaboré avec des artistes plus ou moins connus.
D'aventure en aventure, on l'a suppose bien insatisfaite ou à la recherche de sa chance avant de s'engager enfin dans sa propre voie, en solo, et de nous livrer ce premier et réussi album, Hello Eve.
Audacieuse, passionnée, sa musique est mystique, intense aux milles couleurs, croisant plusieurs styles différents et qui se marient à merveille, entre l'electro, folk, sous une atmosphère de douceur. On peut s'apaiser tranquillement dans son monde, lorsqu'on y pénètre et on ne veut plus sortir de sitôt.
Multi-instrumentiste, elle joue de tout (violon, piano, basse...) sur l'album et le produit également.
Ses lyrics sont remplis d'émotion forte ; elle nous dévoile sa sensibilité avec une pointe de romantisme noir. Soutenue par une voix jolie comme du cristal et fragile à la fois ; qui reflète l'innocence d'un enfant. Il serait même normal qu'on l'identifie comme la fille spirituelle de Kate Bush ou l'héritière de Tori Amos.
Rien qu'à écouter le premier aperçu "Something" qui inaugure l'œuvre, on peut déjà sentir qu'on a affaire à une artiste prometteuse.
Bercé par la mélancolie, mais également marqué par de délicieuses ballades acoustique : "Alright", "Sadness Landed" ou encore la chanson titre "Hello Eve" (ode à la femme) ne disent pas le contraire. "Turn In" reste bien le meilleur morceau de cet opus, tout comme "No Place" qui la clôture.
Ce qui nous fait sentir que Maplebee ne doit pas laisser sa place à quelqu'un d'autre, elle peut compter sur son étoile. Car cette jeune musicienne à encore beaucoup trop d'énergie à revendre et la suite sera sans doute beaucoup plus encourageant.
Elle commence fort et ce n'est que le début.


Excellent !   18/20
par Seona*Lopertin


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
421 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus