X

Los Angeles

Los Angeles

 Label :     Elektra 
 Sortie :    1980 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Los Angeles... Peut-être la ville qui porte le plus mal son nom, la ville des anges. 'There are no angels'.

Bon trève de méditation, attaquons-nous au vif du sujet. Car X est très, très vif et Los Angeles, leur premier album, peut être le meilleur exemple de cette vigueur. Quand le groupe enregistre ce disque cela fait déjà 2 ans que le groupe met le feu à la scène punk de Los Angeles.
Car Los Angeles est bien plus que le titre de l'album, il est presque la raison d'être de leur musique. Cette ville provoque un effet attirance/dégoût. Et c'est dans l'expression de ce double sentiment que le groupe excelle. "Nausea", "Johnny Hit And Run Paulene", "Sex And Dying In High Society" sont remplies de ce mal être (ce n'est pas pour rien que Bret Easton Ellis cite X comme une de ses plus grosses influences), mal être qui culmine avec "Los Angeles", le récit d'une descente aux Enfers.
Et en même temps, le jeu de guitare de Billy Zoom, qui remplie les chansons de plans de rock/country des 50', la reprise de "Soul Kitchen" des Doors et ce côté très chronique dans les chansons d'Exene Cervanka font de X un témoin passionnant de la culture américaine populaire.

Los Angeles n'est peut-être pas le meilleur disque de X, ni le meilleur disque de punk californien, mais rare sont ceux qui ont la puissance et la fraîcheur de cet album.

'The World's a mess ; it's in my kiss'.


Exceptionnel ! !   19/20
par Killer's Kiss


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
379 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :