Trespassers William

Having

Having

 Label :     Nettwerk 
 Sortie :    mardi 28 février 2006 
 Format :  Album / CD   

Après le magnifique et contemplatif Different Stars, tous ceux qui avaient goûté à ce délicieux nectar s'impatientaient du prochain album, quoique avec une certaine peur d'être déçu... Est donc arrivé Having...

On peut déjà annoncer que la magie est toujours présente dans le groupe, essentiellement grâce à la voix douce et si secrète de Anna-Lynne Williams qui nous envoie dans un monde pur et magnifique ou le temps semble s'être soudain suspendu...
Premières chansons et le voyage commence, atmosphères planantes et guitares légères notamment sur "What Of Me". Arrive ensuite le morceau qui nous 'réveille' de son crachat sonore et ses guitares cinglantes, le dénommé "I Don't Mind", plein d'énergie qui permet au groupe de ne pas tomber dans un lyrisme trop monotone.
L'autre moitié de l'album nous permet de replonger dans ce voyage cotonneux fidèle à Trespassers William atteignant des cimes inconnues, grâce notamment à la ballade plus acoustique qu'est "Low Point" et le dernier morceau "Matching Weight" finissant très lentement comme pour nous sortir doucement de ce doux rêve...

A notre réveil, on se retrouve entouré de fleurs des plus luxuriantes et de clochettes,comme sur la belle pochette, et la vie semble nous sourire... impatient de se recoucher pour regagner les bras d'une beauté nocturne... car la musique de Trespassers William est une musique nocturne, d'une nuit étoilée gorgée de l'odeur de l'été soufflé par le vent.

Ce nouvel album, n'atteignant pas tout de même la grâce de Different Stars, est un voyage magnifique aux rêves doux et éclairés à découvrir au plus vite...


PS : Espérons un petit tour dans nos contrées, pour nos chers américains, un de ces jours, on les attend avec impatience...


Très bon   16/20
par Gael


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
284 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques