Throbbing Gristle

Heathen Earth

Heathen Earth

 Label :     Industrial 
 Sortie :    mardi 04 novembre 1980 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Bon, Throbbing Gristle... cartilage lancinant ? J'ose être le second sur ce site à essayer une chronique de l'impossible. Voyons... nous disons donc Gristle, rien qu'à la photo... il s'agit en fait d'une vue canine issue d'un ouvrage médical. Throbbing c'est tout le reste, le son en terme fibreux, aiguisé et spatial qui nous irrite du coeur jusqu'aux gencives. Aïe ! A l'écoute de cet album aux morceaux sans titres, il vous faudra penser autrement: Votre corps est un laboratoire où s'est installé un authentique fou furieux, Genesis P-Orridge (ah ce nom !). Un génie dont je ne vais pas narrer ici l'histoire fabuleuse, ni celle se sa bande (Chris Carter entre autres), je vous laisse en paix. L'album, sorti en 1980 était bien en avance sur son temps et il a brutalement réveillé l'art sonore de sa cuite punk. Toutefois aujourd'hui, 26 ans après, j'ai bien peur de dire qu'il a vieilli, d'autres déments/démons du son sont passés par là (Einstürzende Neubauten, The Royal Family And The Poor, Merzbow...). L'exploration de Heathen Earth peut s'arrêter au début du 4eme morceau. Deux titres bonus en fin de liste sont totalement dispensables. Préférence donc pour "The Second Annual Report" moins maniéré, plus direct (cf à la bonne et concise critique de Jubi).
Reste que pour la note (entre 'pas mal' et 'assez bon', parce que 'sympa' ce n'est pas vraiment le mot n'est ce pas ?!), ça me fait mal au coeur de ne mettre que ça, moi qui ai vénéré TG pendant toutes ces années... mais Heathen Earth n'a rien d'intemporel, en déplaise aux maniaques, sorry.


Sympa   14/20
par Solvant


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
329 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :