The Matinee Orchestra

The Matinee Orchestra

The Matinee Orchestra

 Label :     Arable 
 Sortie :    lundi 27 février 2006 
 Format :  Album / CD   

Voilà le nouveau projet d'Andrew Hodson (bah en fait je ne sais pas qui c'est, je n'ai pas trouvé beaucoup d'infos), The Matinee Orchestra. C'est un véritable petit bijou de bonheur tranquille, rien que ça! Comme le nom l'indique, nous avons à faire ici à une orchestre qui compte pas loin de treize petits êtres, donc flûtes, violoncelles, cuivres et xylophone sont au rendez-vous. Tout d'abord on débute avec "Thanking you for listening", petite mélodie planante, voix au loin, xylophone entêtant, ça y est le ton est donné. Un petit peu moins de trois quart d'heures s'enchainent ensuite, vous laissant le sourire et l'envie d'aller faire le hippie à la campagne! Petite faiblesse pour "Run for cover (it's going to rain)", morceau accrocheur, qui sonne beaucoup plus électro que folk, avec un côté jazzy.

C'est un album à se procurer si vous êtes dans une période folk mais que vous aimez bien les bidules électro, que vous voulez être de bonne humeur, que votre hamster est mort et vous voulez vous remonter le moral, que la tech' vous agresse, ou que vous voulez vous laisser aller mais que Silver Mount Zion, c'est trop triste à ce moment là. Je le recommande vivement pour les amateurs de musique enfantine bidouillée avec une ribambelle d'instruments.


Exceptionnel ! !   19/20
par Theywerewrong


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 03 avril 2006 à 14 h 54

Ca y est, c'est le printemps, il est temps de se jeter sur cet album qui semble bien avoir été prévu pour cette saison.

Le premier morceau nous remercie d'écouter ce petit album, pas prétentieux pour un sou, véritable petit bonheur gai et champêtre qui ne vire jamais dans la niaiserie.

The Matinee Orchestra ressemble à pas grand-chose d'autre, on pourrait retrouver des similitudes avec Psapp du même label ou Caribou, la référence du genre, mais le groupe à son petit coté poète bien à lui.

De la poésie, ce disque en regorge, elle se fait enfantine sur "Hide & Seek", épique sur "The Matinee March", ou encore festive sur " I'll Never Be Afraid Again", petite merveille instrumentale de l'album, ces morceaux ensoleillés illuminent l'album juste avant les petites averses qui tomberont sur vos petites têtes de doux rêveur lors de "Run For Cover (It's Going To Rain)". Ca y est, l'averse est passée, on peux retourner a des activités ludiques sur "Pray, Rock, Stone, Paper, Scissors" avant de faire une plongée nocturne dans une foret sur "It's A Fantasy World" long morceau de 12 minutes où on est entièrement plongée dans un conte mené par une jolie flûte de pan. Le disque termine sur le superbe "Imagination of a Watermelon" qui offre un happy end à ce petit conte, les violons pleurent, nous aussi, le disque est fini, si on a le temps on le remet, on l'écoute encore une fois, plusieurs fois, en boucle, on le remet avec plaisir lorsqu'on a un coup de blues, Matinee Orchestra ne satisfera bien sur pas tout le monde, c'est un album intime, à réserver a ceux qui malgré les épreuves de la vie et les désillusions qu'elle engendre ont gardés leur âme d'enfants et la ravive à cette occasion.
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches