Mud Flow

A Life On Standby

A Life On Standby

 Label :     Viva Nova 
 Sortie :    vendredi 02 janvier 2004 
 Format :  Album / CD   

C'est avec beaucoup d'impatience que j'attendais le quatrième album des quatre Belges de Mud Flow. Emmenés par le charismatique Damien Liben, les Bruxellois nous livrent cet album apres plusieurs années de silence.

Premier morceau, "The Sense Of 'Me'", terrible intro planante avec ce qu'il faut de paroles , de rythmes et d'effets. Cette chanson se prolonge par "Chemicals", morceau très très beau dans la lignée des "Particule Of Dust" ou encore "Tiny Tale". Puis le maintenant célèbre "Today" fait son apparition et relance un peu le rythme et évite les grosses crises de larmes. Puis quelques morceaux passent et la prochaine explosion a lieu 4 titres après... moment ou "Unfinished Relief" retentit haut et fort dans les enceintes ! Très langoureux et excessivement cassant, à ne pas écouter trop souvent mais putain quelle dose ! La fin du cd est ensuite une des plus belles fin qu'il m'ait été donné d'ecouter ! Avec "Five Against Six" et "Song 1", les Mud Flow nous livrent encore un concentré d'émotions; d'abord à coups de guitares légères mélangées avec un Charly Decroix à la batterie terriblement inspiré utilisant sa ride comme un dieu; puis ensuite avec une ballade au piano encore un peu plus descendante ou seul Liben fait retentir sa voix. Heureusement avant de toucher le fond, "New Eve" débarque et la dose d'énergie que ce titre dégage remet tout le monde d'applomb pour encore 9 minutes et ses 96 mesures identiques à la fin !

Bref, un album terriblement efficace et malgré ce que l'on peut dire, un album assez varié et plus calme que les précédents mais cela ne déplaît pas du tout ! Je peux donc dire que Liben, Blazz et Decroix ont accompli un solide travail ! Je ne vois absolument aucun point faible à leur galette ! Bravo ! Sans doute un des meilleurs groupes belges actuels.


Exceptionnel ! !   19/20
par Gilmus


 Moyenne 19.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 27 mai 2006 à 20 h 50

Mud Flow, voilà un groupe qui a bien du mal à sortir de l'anonymat, par rapport aux nombreux excellents groupes que la Belgique nous fait découvrir régulièrement (Girls In Hawaii, dEUS, Soulwax, Ghinzu, et j'en passe...). Et pourtant, le groupe prouve avec cet album qu'il vaut largement ses compatriotes: A Life On Standby est une merveille comme on en voit rarement, tantôt plus mélodique, tantôt plus noisy (certains morceaux se rapprochant même du shoegaze), mais toujours avec un spleen très perceptible, des ambiances travaillées et une beauté à en pleurer: cet album s'écoute dans un frisson quasi permanent. Mud Flow livre avec ce disque 11 joyaux de pop mélancolique (en fait 10, puisque le morceau "Debbie And Charlie" est présenté en deux versions) dans un style très personnel, sans jamais tomber dans les clichés propres au genre. Les morceaux se suivent mais ne se ressemblent pas, alternant acoustique et électrique ; certains morceaux se démarquent évidemment des autres (nottament le superbe "Unfinished Relief", plus belle réussite du disque), mais le plus important, c'est qu'aucune chanson ne fait faiblir l'album... Les compositions inspirées croisent la magnifique voix de Vincent Liben et les instruments supplémentaires (violon, piano, choeurs...) placées en soutien dans le fond sonore, les parties chantées laissant parfois la place à des passages instrumentaux très réussis. A noter également que le livret et l'artwork présentent une certaine classe sombre et 'adolescente' (c'est difficilement compréhensible, mais c'est le seul terme approprié que j'ai trouvé), mélangeant des phrases que l'on retrouve au fur et à mesure que les morceaux passent sur le disque ('You were my sweetest dream, gotta wake up now', 'I feel alright') et des photos à priori sans rapport entre elles (les réveils qui ornent la pochette ; une femme marchant la nuit de dos...). Ce groupe a tout pour lui mais malheureusement, pour une raison que j'ignore complètement, il y a 99% de chances qu'il reste complètement inconnu et tombe bien vite dans les oubliettes du rock... Malgré tout, voilà sûrement l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur groupe belge actuel. Allez, courez vite acheter cet album avant que le label décide de ne plus l'éditer, vous ne le regretterez sûrement pas...
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 08 août 2006 à 14 h 21

Mud Flow fait partie de ces groupes belges talentueux qui, eux, n'ont pas droit à la publicité qui devrait leur être due, face à des groupes comme Ghinzu, Hollywood Porn Stars ou les Girls In Hawaii. Peut-être est-ce imputable aux membres du groupe qui ne se bougeraient pas assez pour se faire connaître, ou un manque d'attention des maisons d'édition, ou encore un manque de réception du public. Allez savoir, il faut bien avouer que ce dernier album est certainement moins accessible que celui des HPS pour la groupie de base. Jusqu'à l'apparition de ce "A Life On Standby", Mud Flow avait surtout produit une pop-rock somme toute assez classique, de qualité, mais pas assez marquée ou personnelle pour vraiment se faire remarquer. Les choses ont changé.

Ainsi, A Life On Standby démarre sur une introduction toute en douceur, qui posera dès les premières secondes l'ambiance détachée et grisonnante qui entourera la majorité des chansons qui suivront. "The Sense Of 'Me'" introduit donc le magnifique "Chemicals", tout en subtilités, posé doucement par la voix de Vincent Liben qui a fait bien du chemin depuis les albums précédents. Âpre et profonde, elle correspond formidablement à l'ambiance générale. Les paroles sont tristes, cyniques, la guitare se fait discrète, quelques notes, puis s'envole, supportée par la basse qui, comme souvent, donne toute sa consistance au morceau, même si on n'y fait pas attention. Charly de Croix choisit ses fûts et ses cymbales avec justesse et confirme toute l'importance d'une batterie dans un bon morceau.

Arrive ensuite "Today", single de son état, excellent single en soi, qui peut dénoter par rapport au reste de l'album, par son ambiance plus enlevée et ses airs presque joyeux, mais quand on y pense, il garde le ton cynique de l'ensemble. La suite de l'album gardera les mêmes préceptes de qualité jusqu'à la fin, cette ambiance si particulière pouvant prendre des aspects plus oppressants par moments ("Tribal Dance"), plus tranquilles par d'autres ("Debbie And Charlie"). Les morceaux commencent à voir apparaître des refrains plus marqués, bien choisis. À noter certains morceaux particulièrement réussis, comme "Unfinished Relief" et ses effets de guitare résonnantes (vive la reverb), ainsi que ce ton toujours maintenu dans le discours ('I feel alright...') ; comme la seconde version de "Debbie And Charlie" ; comme aussi "Five Against Six" qui se révèle être une longue et doucereuse histoire, et quelle chanson ! Fascinante à bien des points de vue, où cette ambiance atteint peut-être son intensité la plus grave de l'album.
Difficile aussi de ne pas remarquer "Song1", morceau pour dépressif par excellence, simple combo piano/voix, mêlant le suicide et le désespoir avec une subtilité juste, tout simplement juste.

"New Eve" vient clore ce disque. Elle remet un peu d'aplomb après tant d'émotions, reprenant un rythme plus soutenu, faisant la part belle à la basse, véritable pièce maîtresse du morceau. "New Eve" se développe sur la longueur, joue sur un chant embrumé par un effet 'téléphone parasité', ceci ajouté à de nombreux effets de résonance sur la guitare, donnant cet aspect aérien au morceau. Alors oui, il n'est peut-être pas aussi sombre que le reste de l'album, mais il reste une putain de réussite. Il se terminera sur un martelage en règle, répétant des mesures identiques sur plus d'une minute, à n'en plus finir, c'est une grande fin de grand album.

Que dire de plus désormais ? Mud Flow a fait un grand pas en avant avec ce A Life On Standby. Espérons qu'ils trouveront le moyen de faire connaître leur talent au grand jour. En attendant, foncez acheter ce disque avant que leur éditeur décide de ne plus le distribuer.
C'est une perle, qui mérite sa place dans toutes les collections, à côté d'un Animals ou d'un Ok Computer, sans se forcer.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
78 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...