Mazzy Star

She Hangs Brightly

She Hangs Brightly

 Label :     Rough Trade 
 Sortie :    jeudi 11 avril 1991 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Dès son premier album, Mazzy Star impose sa griffe, et définit un style qui influencera pas mal de groupes dans les années suivantes (Madrugada, Death In Vegas, Dandy Warhols...) : des chansons lancinantes, voix suave, guitare velvetienne, le tout parfois accompagné d'un orgue proche des Doors.

Si les compositions de David Roback sont d'une beauté indéniable, c'est avant tout la voix de Hope Sandoval qui frappe. A la fois proche et distante, timide et hautaine, elle distille une mélancolie désarmante tout au long de l'album. Faites le test, installez-vous sur une île, mettez la musique à fond, et vous verrez tous les bateaux du coin rappliquer dans le quart d'heure! Parmi les temps forts, on retiendra "Blue Flower", "Ride It On", le sauvage "Ghost Highway" et "Before I Sleep", ultime ballade d'un disque qui ne pouvait espérer meilleur final.
On pourra cependant mettre un bémol au niveau de la production, parfois assez plate, ce qui peut s'expliquer par le fait que le groupe, inconnu à l'époque, n'avait pas forcément beaucoup de moyens. Cette réserve n'aura plus lieu d'être sur les albums suivants, Among My Swan, et surtout l'extraordinaire So Tonight That I Might See, qui se révéleront encore meilleurs que She Hangs Brightly.
La qualité du disque est pourtant indéniable et permet d'assister aux premiers pas d'un groupe qui bénéficiera d'un mini culte par la suite. De plus, leur discographie est, hélas, bien trop mince pour ne pas en profiter au maximum.


Bon   15/20
par Francislalanne


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
264 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :