The Tears

Here Come The Tears

Here Come The Tears

 Label :     Independiente 
 Sortie :    lundi 06 juin 2005 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Il aura fallu attendre la fin de Suede à l'automne 2003, pour que la paire de songwriters Brett Anderson et Bernard Butler collabore de nouveau ensemble.
11 ans sont passés depuis les querelles d'ego qui avaient amenées Butler à quitter Suede, et c'est donc avec beaucoup de curiosité et une pointe appréhension que l'on découvre The Tears.

On se retrouve en terrain connu dès les premières secondes : c'est bien la guitare de Butler avec ses riffs distingués, toujours vêtus d'un son très épais. On se sent très proches des albums solos du guitariste; puis le chant de Brett arrive et les talents individuels des deux compères prennent toute leur ampleur.
L'un est toujours aussi brillant dans l'art de composer des pop songs contorsionnées ; et l'autre chante toujours avec élégance entre puissance et apathie.
Il y a peu de reproches à faire à chacune des chanson qui sont toutes très soignées, mais comme toujours certaines vous accrochent à la première écoute comme "Refugees" et "Imperfection". Les arrangements sont eux aussi très fignolés, peut être trop, l'ajout de cordes et de nappes de claviers semble quelquefois superflu.

La comparaison avec Suede étant inévitable, on constate que ce disque n'égale pas leur premier album ni même Dog, Man, Star, mais se classe au dessus des deux derniers où l'on sentait le groupe en panne d'inspiration.

Here Come The Tears est un album satisfaisant qui ne décevra pas les amateurs de brit-pop, même si la production excessive peut paraître trop commerciale.


Bon   15/20
par Sonicjulio


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
312 invités et 2 membres
Pab
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches