Terranova

Close The Door

Close The Door

 Label :     Copasetik 
 Sortie :    juin 1999 
 Format :  Album / CD   

J'ai longtemps attendu que le trio Berlinois soit accepté pour pouvoir chroniquer cet album de trip-hop essentiel.

"X-Files", le morceau hip hop fantomatique vaguement inquiétant qui ouvre cet album référence du trip-hop, donne le ton d'une oeuvre sombre et crépusculaire, hantée des sons électroniques qui surgissent d'on ne sait où et plongent les morceaux dans un univers inquiétant.
A cet égard, le second titre, l'instrumental Sugarhill est une vraie réussite. "Turn Around" est un morceau à la sensualité vénéneuse, porté par la voix chaude et envoûtante de Cath Coffey que l'on retrouve sur plusieurs titres de cet album.
Sur le titre qui suit, "Bombing Bastards", c'est le teigneux Tricky qui s'illustre, sa voix d'androïde déglingué se fondant à merveille dans un morceau rythmé par un beat de trip-hop froid et lancinant.
Sur "Never", une autre voix féminine, celle de Coco, et sur "Midnight Melodic", l'alliance des vocaux de Rasco et Cath Coffey fait merveille, pour un morceau de trip-hop moins glauque, plus lumineux, qui se perpétue sur le morceau suivant, "Sweet Bitter Love". C'est pas encore la joie, mais on est loin de la noirceur du début d'album. Les vocaux féminins se taillent la part du lion sur les derniers morceaux de cet album impeccable, habillant cette électronique définitivement tournée vers l'obscurité d'une sensualité poisseuse.


Excellent !   18/20
par Shiboome


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
138 invités et 1 membre :
Dale
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :