Liz Phair

Whip-Smart

Whip-Smart

 Label :     Matador 
 Sortie :    mardi 20 septembre 1994 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

On avait tenté de nous la vendre comme la PJ Harvey américaine vers 93-94, avec ses textes crus et son rock dru. Un premier album assez épatant Exile In Guyville, et hop ! un an plus tard Whip-Smart.

Plus produit, l'album commence par deux chansons drôlement agréables, "Chopsticks", où la demoiselle sur un fragile piano désaccordé susurre à son mec qu'ils pourraient baiser puis regarder la télé. Chouette programme en vérité. Ensuite, le tube indie "Supernova", impeccable ritournelle grunge-pop.

Et puis plus rien. On s'ennuie ferme. Non, en fait on s'ennuie mou. La jeune gourgandine délurée fait penser à Suzanne Vega, tout cela est bien propre, bien convenu.

Enfin j'ai rien contre elle, bien au contraire, à l'époque on la voyait souvent en robe, avec des bas résille et des Doc Martens, toute l'esthétique d'une époque. Elle n'était pas belle, mais assez jolie avec ses yeux bleus et son air coquin. Mais ça fait pas tout on dirait.


Correct   12/20
par Vlapush


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
112 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?