The Richmond Sluts

The Richmond Sluts

The Richmond Sluts

 Label :     Disaster 
 Sortie :    mardi 03 avril 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

La recette d'un putain de disque de rock :
- Prendre de nombreux éléments 60's comme le farsifa ou une voix à la Mick Jagger.
- Ajouter des guitares dans la plus pure lignée punk.
- Saupoudrer de lyrics peu poétiques parlant de sexe, de bagnoles, de dope, de bastons, bref d'un mode de vie rock'n roll.
- Faire jouer le tout par des mecs venant du Brain Jonestown Massacre et qui ont une approche fin 70's de la musique.
- Mélanger le tout.

Hop ! on démoule, et on obtient onze pépites de punk-rock incandescent, lorgnant autant du côté du MC 5 de Back In The USA que de Raw Power, de Chuck Berry, de Bowie période Aladdin Sane / Diamond Dogs, des quatre premiers Ramones ou des Stones période Mick Taylor. Bref, un condensé des meilleurs.

Que demande le peuple ?
Ah oui, c'est vrai. Certes, ce n'est pas original. Certes, on ne se repasse pas le disques 30 fois dans la journée. Certes, des groupes qui se plongent dans le passé mythique, ça court les rues de nos jours. Mais ici, c'est une notion en perdition que ressort : celle de plaisir. Ces mecs aiment cette musique, et s'y donnent à fond. Cette musique, c'est le Rock avec une majuscule, celui qui débute à AC/DC et finissant à Zwan.

Une recette à essayer et à déguster pour retrouver la foi.


Bon   15/20
par Thinwhitejs


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
468 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus