Slow Dazzle

The View From The Floor

The View From The Floor

 Label :     Misra 
 Sortie :    mardi 07 juin 2005 
 Format :  Album / CD   

Slow Dazzle est un groupe composé de trois membres dont les deux têtes pensantes, Shannon McArdle et Timothy Bracy, sont issues de The Mendoza Line.

The View From The Floor est leur premier essai sous ce nom et consiste globalement en un mélange de country, de folk et de shoegazing accompagnés de quelques sonorités electroniques (synthés, boîtes à rythme).
Ils font coexister un son rural et rustique (leurs racines en Géorgie) avec un son urbain et plus moderne (ils vivent à New-York). Que ce soit l'un ou l'autre les morceaux sont dans l'ensemble assez mélancoliques et planants, le son idéal pour se détendre ou pour verser une larmichette.
L'homme à la base de cette ambiance particulière est Peter Langland-Hassan (guitariste et chanteur de Elk City), le troisième larron du groupe et accessoirement ingénieur du son et principal instrumentaliste. Il a su créer l'atmosphère propice aux textes et aux musiques de McArdle et Bracy.

Les textes justement parlons-en : des petits scénarios proches de l'univers de cinéastes tels que les frères Coen, Jim Jarmusch ou David Lynch traitant de sujets peu joyeux mais dans l'air du temps.

Au fil des huit titres présents sur l'album, l'alternance au chant entre McArdle et Bracy se fait en parallèle avec les changements de style. Shannon McArdle est présente sur les morceaux plus rythmés, plus électro tels que "Fleur De Lis" ou "Now Or Never Or Later" alors que son compère se charge des musiques plus folks et plus lentes de sa voix un peu cassée et plaintive qui colle particulièrement bien au style de morceaux comme "A Welfare State" ou "The Prosecution Rests". Peter Langland-Hassan apporte également sa contribution aux chants : choeurs, effets sonores ou chorus en duo ou trio selon les morceaux.

Les influences sont nombreuses et reconnaissables: on passe par Elvis Costello, Joe Jackson, Leonard Cohen (le morceau "Anthem" est une admirable cover de ce dernier), Lou Reed ou encore John Cale (le Velvet en somme !).

Slow Dazzle, qui précise très clairement que ce projet n'est pas un side-project de The Mendoza Line mais bien un groupe à part entière, réussi haut la main son premier essai tout en finesse. On attend le prochain avec impatience en souhaitant qu'il soit un peu moins court pour faire durer le plaisir encore plus longtemps.


Parfait   17/20
par Diego


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
198 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?