The Chalets

Check In

Check In

 Label :     Setanta 
 Sortie :    lundi 10 octobre 2005 
 Format :  Album / CD   

Le Royaume Uni n'en finit plus de nous téléscoper de nouveaux combos toutes les semaines, mais il semblerait bien qu'on soit tombé là sur cinq joyeux drilles peut-être parmi les plus intéressants depuis ce début d'année 2005.

The Chalets -c'est leur nom-, sont trois garçons et deux filles originaires de la même ville que U2 ... et c'est bien là leur seul point commun !
Ils publient cet hiver Check In, leur premier album, après quelques E.P. parus en 2004. Et là attention, si vous n'avez pas d'humour et si vous êtes du genre à tout prendre au premier degré, passez votre chemin ! Car The Chalets ne se prend vraiment pas au sérieux, à commencer déjà par le choix du nom du groupe. Ceci étant dit, on peut être un peu déjanté et proposer quelque chose réellement de qualité. La preuve en est faite avec ces 14 titres survitaminés, qui livrent une pop pas forcément ultra originale (-m'enfin, qui a dit que la pop cherchait à être originale ?-), mais vraiment pêchue, farfelue et jouissive.
"Theme From Chalets" annonce d'entrée la couleur : les voix féminines et masculines s'amusent et se répondent ("Red High Heels"), le tout accompagné de guitares légères et de rythmiques imparables. The Chalets ose tout, y compris les notes de synthés les plus improbables qui soient, et ça marche ! L'excellent et fantaisiste "Gogo Don't Go" tient parfaitement la distance, ne sombre jamais dans le ridicule, se targuant pourtant d'un refrain surréaliste !
Quelque part entre Weezer, Goldfrapp et Le Tigre, le son mi-seventies mi-nineties du club des cinq est quasi irrésistible ("Feel The Machine"), et l'on se prend à chantonner ces pop songs sous la douche, et un peu partout ailleurs ("Two Chord Song", dont le travail sur les voix est vraiment pertinent).

En un mot comme en dix, de "Fight Your Kids" et ses synthés délirants, à l'énergique "Sexy Mistake", ce Check In s'impose comme la bande son idéale pour cet hiver, histoire de ne pas hiberner comme un ours, dans son chalet ou ailleurs.
Enfilez vos après ski, il est temps de courir tout nu dans la neige !


Très bon   16/20
par GirlfromMars


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
404 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?