Cast

All Change

All Change

 Label :     Polydor 
 Sortie :    octobre 1995 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Innocentes et lumineuses, les chansons de Cast sont de petites perles mélodiques, typiques de l'Angleterre de la brit-pop, où le talent à écrire ressemblait presque à une morgue suffisante.
Aussi précieuses que futiles, ces pop-songs énergiques et enjouées, remplies de guitares acoustiques carillonnantes, de solos racés, d'harmonies vocales juvéniles, soutenues par une section rythmique ébourrifante, font souffler un vent de fraîcheur grâce à une inspiration qui semble ne jamais se tarir.
Acessibles et séduisants, des titres comme "Sandstorm" ou "Mankind" accrochent d'entrée. Très stylisée et esthète malgré leur jeune âge, Cast mêle allegrement le style dandy de Suede ("Tell It Like It Is" à l'urgence sauvageonne de Shed Seven ("Promised Land"), tout en gardant leur identité propre.
C'est sans doute cela le plus difficile, en une année où l'Angleterre reprennait le devant de l'affiche et où les groupes talentueux sortaient par milliers. Mais sur un titre aussi savoureux et émouvant que la ballade "Walkaway", nul doute que Cast réussit à sortir du lot.
Et que dire de la conclusion "Two Of A Kind", véritable tour de force de huit minutes qui se finit noyé sous les reverbs et les feed-back ?


Sympa   14/20
par Vic


 Moyenne 13.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 29 octobre 2007 à 14 h 47

John Power a cru pouvoir faire mieux que l'incroyable et exécrable Lee Mavers...
John Power voulait recommencer avec un nouveau groupe, Cast, là où les Les La's s'étaient arrêtés...

Les caractéristiques du son Mersey qui avaient valu aux La's d'être comparés aux Beatles sont bien là. Batterie qui claque et mélodies imparables. Mais certaines chansons valent pour leur inutilité, et on est bien loin du chef d'œuvre des La's qui avait fait d'eux le meilleur groupe du monde durant quelques mois (à la place des Stone Roses, d'autres grand cocus de l'histoire)

L'album n'est pas mauvais loin de là, mais fin 95... c'est l'apogée de la britpop : Oasis, Blur, Suede, Supergrass, Ash, Boo Radleys, Pulp... et évidemment dans cette époque dorée (a titre personnel) All Change ne tient pas la comparaison même si deux titres sortent du lot.

Ce sont ce fameux Sandstorm et Finetime. Mélodies magnifiques, urgences adolescentes clairement représentatives de la britpop. Ces deux titres s'installent à coté de "Caught By The Fuzz" de Supergrass, "God Show Me Magic" des Super Furry Animals ou "Country House" de Blur. Ces titres qui sont surement les meilleurs ambassadeurs de ce qu'était la britpop entre 92 et 97.
Pas mal   13/20







Recherche avancée
En ligne
356 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :