Karate

The Bed Is In The Ocean

The Bed Is In The Ocean

 Label :     Southern 
 Sortie :    mardi 03 novembre 1998 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Neuf titres de plus me direz-vous ... Oui, mais les choses ont quelque peu changées chez Karate.

Exit Eamonn Witt et sa deuxième gratte, donc retour à une musique remplie de clarté comme jamais auparavant chez ce désormais trio. Puis de cause à effet, un léger (tout est léger chez eux de toutes façons !) virage sonore, favorisant une maturation polyvalente plutôt qu'une fièvre post-rock.
Ce "There Are Ghosts" rentre d'ailleurs dans le vif du sujet : arpège, thème jazzy à cent lieux du bourrinage noise, voix fluette ... pour finir en saturation sur de l'emo exemplaire. Les 6min20 de "The Same Stars" confirme que le groupe détient désormais une identité musicale personnelle qui n'a de rock'n roll que le line-up. Une réinvention de ce que fut le noise jusqu'à présent, avec du jazz soigneux, du blues discret, de l'emo sage ... Jamais de pop facile dans ces douceurs, ce qui est toujours un exercice périlleux.
Tout en retenue ("Fatal Strategies"), en montée ("Up Night"), en queue de poisson (l'intro de "The Last Wars") ... Enfin du noise qui n'a pas pour unique but de nous engourdir les tympans, mais peut-on finalement encore parler de noise ? De rock ? ... Peut être mais, paradoxalement, à la fois au paroxysme de son état brut et de sa subtilité. Même le titre le plus direct qu'est "Diazapam" est sur son 31, des pieds à la tête : une intro 'jingle' face à une magnifique outro effaçant le titre comme meilleure démonstration de leur style talentueux. Un assemblage coloré et solide, à l'image de sa pochette Lego-tribute.

Karate, c'est un peu d'eau dans notre vin qui, étrangement, rend le verre meilleur.


Excellent !   18/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
444 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus