The Avalanches

Since I Left You

Since I Left You

 Label :     Modular 
 Sortie :    lundi 27 novembre 2000 
 Format :  Album / CD   

Morose, tristoune, dépressif, abattu, crevé, viré, plaqué ... L'antidote est là, dans cet album qui s'écoute en une seule fois avec ses 18 titres mixés en un.

Nous avons clairement ici à faire à une énorme orgie, voire une débauche de samples (même Madonna a accepté que sa ligne de basse de "Holiday" soit reprise sur "Stay Another Season"), qui fait de cet album une seule et belle histoire d'electro, groove, alternative dance (vous appellez cela comme vous voulez !).
C'est magique, créatif à souhait, les oreilles sont remplies et débordent même de mille trouvailles, et vous ne pouvez qu'adhérer à cette boucle sans fin de Dance ! Fermez les yeux (ah "Frontier Psychiatrist" !!!), oubliez vos maux et laissez vous noyer par cette Avalanche (c'est un peu facile je sais) de sons ...


Excellent !   18/20
par EtheBunnymen


  Première sortie de cet album en 2000 en Australie, puis ressortie en 2001 en UK, au Japon, au Canada, et sortie USA et Europe en 2002.


 Moyenne 18.25/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 25 juillet 2006 à 22 h 29

La pochette représente, au creux de la nuit, une dizaine d'embarcations à rame, fuyant un naufrage dont on ne voit rien. Pour ça, il faut ouvrir la pochette et découvrir l'illustration imprimée sur le disque... Le titre ? Since I Left You, depuis que je t'ai quitté, ou plutôt (peut-être) depuis que j'ai abandonné le navire... Et nous voilà parti, dans un voyage sans retour aux frontières psychiatriques de la folie.

Génial bricolage, fourre-tout au pire ludique, au mieux hallucinant, ce disque est tout bonnement inclassable. De la guitare espagnole, du disco, un côté seventies affirmé d'emblée dès le premier titre, du collage, du cut-up certes, mais du cut-up joyeux, rien à voir avec ceux d'un Burroughs, des extraits de musique de film (Lawrence d'Arabie) ou des dialogues de cinéma so british, du scratch, des bandes jouées à l'envers...

The Avalanches nous dépeignent un monde positif en négatif et vice versa. A la fois easy listening (idéal en musique de fond la plupart du temps) et musique intello-choc (on n'en fini pas de découvrir ces morceaux si riches tant ils sont un assemblage baroque et bizarre de dizaines de couches de sons, d'extraits, de citations, d'hommages...)...

En écoutant Since I Left You, on se dit que ça pourrait être du Fatboy Slim qui aurait réussi, du Amon Tobin empreint d'une joie de vivre estivale...

Et puis, il y a LE single, le morceaux de bravoure, tellement bon, à vrai dire, qu'il fait un peu tache dans le disque, tant il l'écrase de toute sa magnitude. "Frontier Psychiatrist" dont on pouvait parfois apercevoir le clip complètement décalé pour ne pas dire barré fort tard sur M6 il y a quelques années.

Alors une question demeure : A quand le prochain album ?
Excellent !   18/20



Posté le 25 janvier 2008 à 16 h 27

Attention! Chef d'oeuvre!!!
En 2000, année assez déprimante musicalement, sort de nulle part cet ovni, un album, fruit du travail d'une bande de mélomanes australiens complètement barrés, aussi magique que fou, aussi gargantuesque que beau. Un album-chanson qui s'écoute du début à la fin avec un plaisir inoxydable.
Composé d'environs 900 samples de musique, de dialogues de film ou de bande son (bon courage messieurs les avocats de la maison de disque...), Since I Left You est un joyeux fourre-tout où se cotoyent rythmique hip-hop, basse disco, choeurs soul et citations cinématographiques. Cette description forcément réductrice ne doit pas cacher le but ultime de cette musique foisonnante d'idées et de talent : faire bouger les têtes et déhancher les bassins!!! D.A.N.C.E. comme on dit en 2007...
L'absolue richesse de l'album se trouve dans la maestria des musiciens à empiler les couches, enchaîner les cuts et retomber toujours sur leurs pattes, sans craindre de frôler parfois le ridicule...
... Plage 13 : "Frontier Psychiatrist"... Hénissement de cheval au galop, mélodie de Lawrence of Arabia, la rythmique hip-hop déboule sur des répliques de vieux films "You're a nut, You're crazy in the coconut!!!", un orchestre symphonique usine en arrière plan, solo de scratches dément... Un ovni parmi les étoiles. C'est simple, 7 années après, je ne m'en suis pas remis. Une chanson dantesque, fourmillant de milles idées toutes plus fun les unes que les autres. Le joyau absolu, la perle...
The Avalanches ont depuis cessés d'émettre : hormis quelques rares remix à droite à gauche, ce Since I Left You est le premier et seul témoignage du génie de ces furieux wallabies. Comme si, après ce majestueux premier jet, la peur de décevoir ou de simplement se parodier les a plongés dans un mutisme insoutenable. Mais qui en ferait autrement?
"Since I left you, I've found a world so new..."
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 02 janvier 2009 à 17 h 08

Since I Left You n'a pas l'air de grand chose au début. Tout au plus, un truc original et rafraichissant. Mais deux ou trois écoutes suffisent pour devenir accro. Et ce côté très addictif ne s'estompe pas rapidement, car l'album des Australiens de The Avalanches est du genre riche, très riche. Les dix-huit titres (pour une heure de musique au total) sont tous un collage de samples, d'influences diverses et de percussions exotiques. De la véritable haute couture dans le genre (un peu à la Skinny Puppy sur Last Rights, dans un tout autre style certes). On pense également aux Beastie Boys, pour le côté funky et jovial. Mais Since I Left You se démarque totalement de tout ce qui existait déjà. L'incroyable diversité des sonorités fait qu'aucune seconde ne ressemble à une autre. Cet album est parfait en musique de fond, mais l'est tout autant au casque. Quand on ne sait pas quoi écouter, Since I Left You est LA solution puisqu'il nous emporte immanquablement dans son univers estival, profond et poignant. Une incroyable réussite !
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
342 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?