Black Box Recorder

England Made Me

England Made Me

 Label :     Parlophone 
 Sortie :    mardi 21 avril 1998 
 Format :  Album / CD   

Tout commence par une voix, élégante, grave, candide, aterrissant sur une piste mélodique réduite et délicate.
On suppose un enchaînement de petites comptines, légères, douces, puis elles s'insinuent et deviennent obsédantes. Dans leur direction minimale, austère parfois, sublimement pop, on sent quelque chose de corrompu dans ces titres suaves. Quelque chose de pervers aussi.
Le projet de Luke Haines (le leader du groupe culte The Auteurs) et John Moore (The Jesus And Mary Chain, Revolution 9), accompagnés de la délicieuse Sarah Nixey (quant à elle inconnue) se veut absolument noir sous des touches entêtantes. Les paroles, sussurées d'une voix sexy, récèlent un humour typiquement british, à la fois décalé et cynique, dénonçant les horreurs de la vie quotidienne de manière presque gentillette.
Luke Haines est un des derniers dandy anglais (à l'instar du génial Jarvis Cocker ou Neil Hammond). Son nouveau groupe lui permet d'explorer des terrains pop sans apparaître forcement sur le devant de la scène, tout en s'amusant dans une aire de jeu idéale à son talent hors-norme.
Les titres ici sont tous superbes et on y revient inmanquablement, tant l'intransigeance éclate au travers ces mélodies soignées, travaillées et épurées.
Quant-aux paroles : "Life is unfair, kill yourself or get over it"... tout est dit.


Bon   15/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
333 invités et 1 membre :
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches