The Electric Fresco

Au Revoir

Au Revoir

 Label :     Vicious Circle 
 Sortie :    lundi 10 février 2003 
 Format :  Album / CD   

The Electric Fresco, c'est Thierry Duvigneau (aussi connu sous le nom de Kid Pharaon), figure emblématique - paraît-il (moi j'en sais rien je suis de Strasbourg) - de la scène bordelaise.

Sans révolutionner quoique ce soit, ce garçon nous offre un petit album de 7 titres aux accents folk, joliment écrits et très bien arrangés.
La voix profonde de Thierry Duvigneau est un des intérêts majeurs du disque. Elle rappelle un peu celle du chanteur de Madrugada, avec ses modulations aisées dans les graves et ses montées sobres et sensibles dans les aigus.
L'ensemble est assez posé, même si un titre comme "Dance Floor Politics" peut faire penser à du Jon Spencer.
Les meilleurs moments de l'album se situent au tout début et à la toute fin de l'album : "Dealing with Ghosts" en ouverture donne le ton. Ca reste mon morceau préféré de l'album, malgré - ou peut-être 'du fait de' - sa facture assez classique. Réellement irrésistible, dès les première notes du "fade in" jusqu'aux sifflements mélancoliques du "fade out", en passant par les notes feutrées du clavier ...
"The Happy Ones" clôt l'album de très belle manière. Ballade dépouillée, avec pour seul habit une guitare folk aux accords ancestraux, et quelques rubans électroniques vers la fin.

Un bon album en somme, qui a pour principal défaut d'être trop court, et comme autre léger défaut de commencer par une chanson indépassable.
En tout cas j'espère que ce Au Revoir n'en est pas un, et qu'il annoce un prochain album du même tonneau.


Bon   15/20
par Greg


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
187 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...