The Rentals

Seven More Minutes

Seven More Minutes

 Label :     Maverick 
 Sortie :    mardi 13 avril 1999 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Après avoir regardé la jolie pochette de l'album, encore plus attirante que celle de Return of the Rentals, on démarre l'écoute des quinze morceaux de ce second et probablement dernier album du groupe avec "Getting By", d'ailleurs choisi pour en être le premier single.
Et là, on s'inquiète assez vite. Le son saturé du premier est loin, on se croirait presque en train d'écouter Green Day, et c'est effrayant autant qu'étonnant. Pourtant, au fil des minutes, la mélodie se fait plus attirante et on se laisse plutôt prendre au jeu, notamment lorsqu'apparaît le 'moog' qui caractérisait chaque chanson du premier album.

Alors on accepte de se lancer dans l'écoute de Seven more Minutes, et on aurait tort d'y renoncer. Même si certains morceaux, comme par exemple "Keep Sleeping", nous feront par la suite tout aussi peur.
On trouve de tout, sur ce second album de The Rentals : "The Man with two Brains" et "Insomnia" en sont à eux seuls la preuve, tant ils sont différents l'un de l'autre. Alors que le premier est très posé, chanté presque en parlant, les musiciens paraissent sur le second totalement surexcités ... et c'est plutôt efficace !
Certains morceaux, inévitablement, sont décevants, tel "Hello, Hello" (chanté avec Tim Wheeler de Ash) dans lequel le son propre au groupe semble avoir totalement disparu. Au final : un simple morceau de pop, plutôt fade et insignifiant. D'autres par contre, nous font retrouver ce son particulier, comme "The Cruise", avec sa mélodie entraînante et gaie. Et pourtant, "Barcelona" et "Must Be Wrong" sont là pour nous rappeler que ce second album est tout sauf une copie du premier. Car si les particularités de Return of the Rentals font parfois surface, le tout semble nous indiquer que le groupe a désormais entreprit de se tourner plus vers la pop. "She Says It's Alright" nous le confirme tout à fait, rappelant cette fois-ci ce que Matt Sharp fera en solo par la suite.

Ce qui nous laisse penser qu'au fond, Seven more Minutes est peut-être une transition idéale entre Return of the Rentals et Matt Sharp : moins assomant que le premier, moins lent et lassant (bien que ce mot soit trop fort) que le second. Un bon compromis, donc !
"Say Goodbye Forever", "Overlee", et surtout "My Head Is In The Sun" (la dernière ayant été écrite avec Rivers Cuomo, de Weezer) sont probablement les chansons les plus efficaces, les plus posées, tout à fait à mi-chemin entre les deux autres albums. Pas trop lents, simplement de bons morceaux de pop.

C'est ce qu'est ce disque : un album de pop, agréable et varié, sans prétention et efficace.

"they take you in and say "this is your home", but you know you have to leave
the alarm keeps going off ...and you keep hitting the snooze
"7 more minutes, please"
"seven more minutes"
"


Bon   15/20
par Donnie


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
300 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :