Old Time Relijun

Lost Light

Lost Light

 Label :     K 
 Sortie :    mardi 06 avril 2004 
 Format :  Album / CD   

C'est le sixième album du groupe de Arrington De Dionyso, prédicateur torturé natif d'Olympia. Sorti chez K Records, Lost Light rassemble tout les éléments ayant fait la spécificité de ce blues band mystique: simplicité de l'interprétation, groove lancinant, production lo-fi, chant en total liberté, tantôt rageur, tantôt wock'n'woll (vous savez, cette façon de chanter le rock en exagérant bien ses effets) de Arrington De Dionyso.
On pense bien sûr à Tom Waits, mais surtout à Captain Beefheart. Il y a d'évidents liens entre ces trois hommes, le blues, le goût pour l'experimentation, l'alcool sûrement, la peinture, les coronès (on imagine là encore).

Ca c'est pour la chronique classique, avec adjectifs objectifs. Elle peut inciter l'achat de la discographie d'Old Time Relijun si on est à la base un fan blues expé de mâles à la gueule cassée. Elle peut aussi repousser si on met derrière ces termes qui ont la classe des notions péjoratives.

Alors pour faire court, Lost Light est un grand album qui groove. Voilà, il faut faire l'expérience de passer très fort dans un reveillon "Cold Water" véritable litanie groovy de 9 minutes à la limite de l'are krishna. Il faut voir les gens danser sur du blues une coupe de champagne à la main pour comprendre un peu là où Old Time Relijun veut en venir. Une musique habitée, libératrice.


Parfait   17/20
par Steed mikebrant


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
143 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :