Speedball Baby

Uptight !

Uptight !

 Label :     In The Red 
 Sortie :    mardi 10 octobre 2000 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Les Speedball Baby pourraient être considérés comme les petits frères bâtards du Blues Explosion. Comme eux ce sont des New-Yorkais dans l'âme, comme eux ils pulvérisent les carcans du blues, et comme eux ils se la pètent grave.
Pourtant quand on écoute Uptight !, on s'aperçoit que ce schéma est réducteur et qu'il ne faut pas s'y fier trop longtemps au risque de passer à côté d'un putain de disque.
Dans un décor évoquant le New York de Taxi Driver, la musique est crade et malsaine. Le chant de Ron Ward brille comme le regard d'un serial killer devant sa victime. La guitare du génial Matt Verta-Ray crache son blues comme un dealer lâche sa merde !!!
C'est un voyage downtown qui nous est proposé et nous aurons droit, bien sûr, à la visite des boîtes de streap sur le génial "Tapping My Neighbah !!" ou Ward rivalise avec le légendaire Mick Collins au chant !!! On sent presque l'odeur des poubelles et de la misère... On imagine les matins glacés et éthyliques où l'espoir se perd au milieu des buildings, où l'ombre de Burroughs obscurcit le cœur et où la vie coule dans les caniveaux pour s'éteindre dans les égouts.
Du bon vieux rock garage bien subversif donc !!! Les Speedball Baby n'hésitent à aucun moment à jongler entre violence, perversion, et romantisme glauque. Ca et là des cuivres et des claviers funk viennent supporter les guitares distordues, et la basse de la sublime Ali Smith est tour à tour solide et dure, tour à tour sensuelle et langoureuse.
Ils se permettent même un hommage émouvant au "Ne Me Quitte Pas" de Jacques Brel sur "The Crybabies (Otis)". Dur à imaginer dans un tel contexte, et pourtant c'est magnifique. Cette immense liberté de ton donne du charme à ce disque, ce foisonnement de bruits d'ambiances, cette alternance entre folie et tendresse alcoolisée... Il faut écouter "The Al Green Shuffle" pour se faire une idée.
Enfin, Ron Ward et Matt Verta- Ray se complètent à merveille, l'un débitant ses saletés comme un poète Beat (il parle autant qu'il chante), l'autre vomissant ses riffs comme si c'était le dernière chose à faire au monde...
Alors bien sûr, le Blues Explosion is number one !!!! Mais avec Uptight ! on a enfin trouvé les numéros deux.


Parfait   17/20
par Max


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
350 invités et 1 membre :
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :