Lauren Hoffman

From The Blue House

From The Blue House

 Label :     Free Union 
 Sortie :    décembre 1999 
 Format :  Album / CD   

"Mon Dieu, quelle pochette hideuse, ça sent le vieux collage photo cheap à trois kilomètres !" Réflexion parfaitement dénuée d'intérêt pour vous lecteurs, j'en conviens. Je le dis quand même, car la première impression auditive n'a guère été meilleure... La désillusion était donc totale, et je ne cacherai pas que j'ai cherché à revendre cet album au plus vite, sans succès. Ayant tout de même gardé en mémoire un titre très réussi ("Look Like Shit") et surtout un premier album très prometteur, je m'y suis remis... à contrecœur.
Et voilà encore un album qui a su me surprendre après un a priori désastreux ou presque ! Toutes les premières impressions (hâtives, il faut en convenir) ont disparu. Je trouvais l'album mou, je le redécouvre léger et apaisant. Je déplorais des mélodies simplistes et je vante maintenant les qualités de songwriting de la jeune fille. Autant vous dire que je ne me comprends plus moi-même!

Mais il faut se rendre à l'évidence : From The Blue House est un très bon album de folk rock, oscillant le temps de deux morceaux qui se suivent vers le jazz (la reprise "Whoever You Are") et la country (le drôlatique "Sugarpie"). On retrouve également l'esprit rock de Megiddo sur "Magic Stick" et "Bring You Down". Le reste est assez surprenant quand on connait le premier essai, From The Blue House se révélant carrément dépouillé et très homogène quand Megiddo marquait par sa diversité et ses arrangements chiadés. Le grand moment de l'album reste "Look Like Shit", réalisé avec deux bouts de ficelles, mais qui distille une tension bien particulière. Je vous engage aussi à profiter des paroles de l'américaine, particulièrement affûtées, et susurrées d'une voix toujours délicieuse.


Très bon   16/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
460 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus