Ray Lamontagne

Trouble

Trouble

 Label :     14th Floor ; Echo 
 Sortie :    mardi 14 septembre 2004 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Les débuts de Ray LaMontagne sont dignes d'un roman et d'un certain sens du pittoresque auquel les légendes du blues, de la folk et du rock nous ont habitués, par exemple avec Robert Johnson, son croisement et sa rencontre avec le Diable, vous saisissez l'idée. Rien d'aussi insolite avec LaMontagne, mais tout de même une histoire intéressante. Vers la fin des années 90, alors dans sa vingtaine et ouvrier dans une usine fabriquant des chaussures à Lewiston dans l'État du Maine, il est réveillé à quatre heures du mat' par son radio-réveil qui lui joue "Treetop Flyer" de Stephen Stills (il était de l'équipe qui se lève tôt). Fasciné par ce qu'il entend, il se procure rapidement Stills Alone (1991), l'album où se trouve cette composition de l'auteur de "For What It's Worth", et décide de quitter son boulot et de se lancer dans la musique. Entre 1999 et 2003, il enregistre plusieurs démos par ses propres moyens (dont Acre Of Land en 2001), chacune diffusée à quelques centaines d'exemplaires seulement (mais que l'on retrouve maintenant plutôt aisément sur les internets) et les envoie aux salles de concert et sans doute aux radios de sa région pour se faire connaître. Cela fonctionne plutôt bien puisqu'il fait ses débuts sur scène dès 1999 et joue en première partie d'artistes comme John Gorka ou Jonathan Edwards.

Une de ses démos (peut-être Introducing Raycharles Lamontagne sortie en 2003 et qui contient des premières versions de chansons que l'on retrouve sur Trouble) finit par tomber entre les mains de Jamie Ceretta, représentant de Chrysalis Music, un éditeur britannique indépendant de musique. LaMontagne y signe rapidement et Ceretta le met en lien avec le producteur et multi-instrumentiste Ethan Johns. Le courant passe entre les deux hommes et ils investissent durant la première moitié de 2004 les studios Sunset Sound à Los Angeles pour y enregistrer Trouble, le premier album officiel de Ray, qui sort en septembre chez RCA aux États-Unis et Echo Records au Royaume-Uni, le label-maison du groupe Chrysalis. Le disque n'est pas un succès immédiat, mais finit par trouver son public au cours des deux années suivantes, sûrement un peu à la surprise de ses créateurs, car, il faut bien l'avouer, nous n'avons pas vraiment affaire ici à un artiste et une musique qui y étaient franchement destinés.

Ray LaMontagne est en effet un peu compliqué à appréhender : taiseux, discret, donnant peu d'interviews, apparemment doté d'un caractère plus que bien trempé, se décrivant lui-même comme quelqu'un de très réservé, il est de ceux dont l'art parle pour eux. Et dans son cas, sa musique correspond parfaitement à ce qu'il laisse filtrer de sa personnalité. Trouble est un album de folk rustique que transcende une sensibilité extrême et une voix renversante, de celles capables de porter un disque à elles seules. Car c'est bien là que réside toute la puissance et la grâce de cet homme, dans cette voix unique, aussi tendre que rugueuse. Les arrangements de cordes et les autres ajouts que l'on retrouve tout au long de l'album sont parfaits et ne prennent jamais le pas sur le principal, Ray, sa voix et sa guitare, leur laissant toute la latitude nécessaire pour s'exprimer. Trouble est également l'affirmation d'un compositeur déjà pleinement mature dans l'écriture de ses chansons, forgé par ses précédentes expériences et années de labeur, que ce soit à l'usine ou dans la quête de sa voie musicale. Et il nous gratifie de nombreuses perles : les évidentes "Trouble", "Hold You in My Arms" et "Forever My Friend" en premier lieu, les émouvantes "Hannah", "Jolene" ou "All the Wild Horses" ensuite, ou encore la très bluesy "How Come", preuve qu'il peut s'attaquer à tous les genres et s'en sortir haut la main.

Trouble s'avère une réussite sur toute la ligne, de sa genèse à sa forme finale. En plus d'être un impressionnant premier album, il permet surtout de découvrir une voix peu commune, ainsi qu'un artiste passionnant, sincère et totalement habité par sa musique. Un de ceux qui vous accompagnent très longtemps et ont toujours quelque chose à vous offrir. Vous en connaissez sûrement déjà des comme ça et vous pouvez désormais rajouter Ray LaMontagne à votre liste.


Parfait   17/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
272 invités et 1 membre :
Chpels
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?