Still Corners

The Last Exit

The Last Exit

 Label :     Wrecking Light Records 
 Sortie :    vendredi 22 janvier 2021 
 Format :  Album / CD   

Encore un duo, comme Little Hurricane, Angus & Julia Stone, The White Str... euh non pas eux.
Greg Hughes et Tessa Murray se sont rencontrés sur le quai d'une gare, Londres plus précisément. Lui venait de l'Arizona, elle était anglaise, ils forment un couple à la ville comme à la scène.
Last Exit est leur 5eme album. Il devait sortir en 2020 mais pandémie oblige il a dû être reporté et le duo a décidé de le retravailler. Faire et défaire c'est toujours travailler, comme disait Pénélope, l'épouse d'Ulysse et non de Fillon.
Le groupe produit une pop dream dit-on. A L'image du clip du morceau titre, elle nous envoie au milieu du désert noir.
La voix a parfois des intonations de Mazzy Star ou de Lana del Rey.
La musique est élégante, les sonorités délicates, l'écoute du disque addictive. Il y a des trouvailles surprenantes, entre deux touches de synthé, de boites à rythme, le sifflement de "Crying" par exemple.
La slide de "Bad Town" rappelle Paris Texas, il y a même des hurlements de coyote.
Sur "Static" la guitare fait penser à du Chris Isaac.
Dans le clip "Criyng" Teresa lit "Motel Chronicle" de Sam Sheppard et celui du morceau titre fait référence au film "Pique-Nique à Hanging Rock".
Last Exit Brooklin disait Shelby, Still Corners est le terminus.


Très bon   16/20
par Ainhoa


  A écouter ici : https://stillcorners.bandcamp.com/album/the-last-exit


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
388 invités et 1 membre :
Reznor
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?