Kadavar

For The Dead Travel Fast

For The Dead Travel Fast

 Label :     Nuclear Blast 
 Sortie :    vendredi 11 octobre 2019 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Tiger est un connard !

Oui, le batteur/producteur de Kadavar me fout en rogne, ce gars n'est pas fichu de trouver "sa formule de production" et de s'y tenir, à chaque disque il change le son du groupe aléatoirement... Bon, pour me rassurer je me disais que j'avais compris leur plan d'attaque :
- Kadavar (bonne surprise, chansons solides, production nostalgique)
- Abra Kadavar (confirmation de leur talent de composition, mais premier signe de faiblesse à la production)
- Berlin (prod aux petits soins, pistes mémorables, la puissance de leurs concerts retranscrite en studio, un classique!)
- Rough Times (chansons moyennes et production trop grasse, sans détails)

Ils réussissent les sorties impaires et ratent les paires... donc le 5è allait de nouveau tout péter !

For The Dead Travel Fast vient de sortir et OH surprise ! un nouveau choix de production... encore pire qu'avant... eh merde. La voix est "au loin", emplie de reverb mal dosée ; bordel Lupus a une putain de voix, laisse là en avant ! Même la basse, toujours aussi bien jouée, est un peu moins mise en avant, par contre la batterie on l'entend bien – Kadavar va devenir "Tiger et son égo" ?! Si Berlin avait bien prouvé une chose, c'est que quand on a 3 musiciens de talent, on les met chacun en avant au même niveau ! "Demons In My Mind" m'a achevé, ou comment gâcher une très bonne compo en l'enregistrant n'importe comment. "Wouaaaah c'est génial la reverb ! Je vais en foutre partout comme çà ils auront l'impression qu'on résonne tout autour d'eux, ce sera nous les démons dans leurs esprits, je suis un génie !"... bah non Tiger, c'est naze pour le style que vous jouez, c'est pas du psyché non plus ! Oh et quand il décide de mettre la voix bien en avant, ça donne mal au crâne ("Dancing With The Dead" & "Saturnales") – détail stéréo au casque, elle n'est pas placée au milieu, elle glisse légèrement sur la droite (pour la 1ère) et légèrement sur la gauche (pour la 2è) avec des aigus un peu trop prononcés.

Cette production me casse les couilles, encore les pistes seraient nazes je m'en foutrais, Kadavar aurait fait un 5è album pire que son 4è et je les mettrais de côté sans avoir trop d'espoir pour le 6è, j'économiserais des bill€ts en n'allant plus les voir en live... mais merde ils ont quand même fait des putains de chansons pour cet opus, c'est çà qui me tue ! J'ai envie de le réécouter plusieurs fois, mais mon plaisir est systématiquement gâché par cette bouillie sonore. Les 4 premières pistes, "The End" (faisant office d'intro hantée), "The Devil's Master", "Evil Forces" et "Children Of The Night" plus comme dit au-dessus "Demons In My Mind", c'est du Kadavar pur, avec du riff Hard-Rock couillu et/ou entraînant, une partie rythmique qui se complète, des changements de rythmes bienvenues, on a ce à quoi on s'attend à l'écoute d'un de leurs albums. Et le plus marrant dans tout çà, c'est la dernière piste de presque 8 minutes "Long Forgotten Song" qui échappe à cette production... pourquoi ? Peut-être comme le titre l'indique elle a été enregistré il y a longtemps ?! Je ne sais pas, mais c'est celle qui sort vraiment du lot, réussie sur tous les tableaux – à écouter encore et encore.

Alors oui, Tiger, tu es un connard qui a gâché un bon album de Kadavar avec ton nouveau choix de production et en plus tu m'as niqué mon plan "sorties impaires = réussites / paires = ratées" et çà, je ne peux te le pardonner... enfin si je le peux, mais tu m'as énervé alors fick dich arschgesicht !


Passable   11/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
105 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :