Crustation

Bloom

Bloom

 Label :     Virgin 
 Sortie :    lundi 20 octobre 1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Dans la série des disques qui n'ont pas eu un grand succès et dont tout le monde ou presque n'a jamais entendu parler, s'il y en a bien un dont il faudrait se souvenir c'est effectivement celui-ci.

Paru en 1997 à une époque où certains bien-pensants croyaient avoir fait le tour du trip-hop avec de grandes pointures et que le courant semblait déjà avoir disparu ou muté, cette petite formation issue de Bristol (et oui encore) disposait d'une petite bombe dans sa besace, une de ces armes secrètes capables de faire plier le moindre auditeur grincheux et/ou exigeant.

L'atout dont dispose Crustation si bien sur on omet leur jolie écriture musicale propre et agréable aux esgourdes s'appelle Bronagh Slevin leur chanteuse. Ils en sont si fiers les bougres qu'ils ont même écrit son nom en gros sur Bloom et il y a de quoi !

Si on fait abstraction du premier titre instrumental, la demoiselle pose sa voix sur l'intégralité des 9 autres titres d'une aisance qui aurait presque pu rendre Hope Sandoval jalouse si Crustation aurait eu un peu plus de succès.

Car pour des raisons que je ne pourrais jamais m'expliquer sans sangloter, Bloom reste l'unique album de Crustation comme de Bronagh Slevin, le projet ayant subitement disparu aussi discrètement qu'il était apparu.

Il n'y a pour ainsi dire aucune faiblesse dans cet album. Tour à tout mélancolique, sensuel ou vaporeux, il est truffé de pépites dont peuvent émerger "Face The Waves" par exemple. Le phrasé est précis, lent et incroyablement sexy. La musique est également bien planante, de breakbeats discrets sur plusieurs nappes, tout est là pour porter la voix de Bronagh Slevin sur un plateau d'argent.

Il y a également plusieurs variations de tons, sur "Down Down" la voix est parlée sur une ambiance mi Chill mi Jazz. "Falling" est presque récité a capella et a du sérieusement inspirer Felt Mountain de Goldfrapp.

Comme déjà évoqué plus haut, le seul défaut véritable c'est que Bloom est unique et c'est ce qui le rend d'ailleurs encore plus précieux.


Exceptionnel ! !   19/20
par Jetjet


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
301 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?