Valina

Vagabond

Vagabond

 Label :     Trost 
 Sortie :    lundi 17 mars 2003 
 Format :  Album / CD   

Trois Autrichiens vagabonds qui quittent la vieille Europe pour se rendre au Nouveau Monde, et plus précisément à Chicago chez Steve Albini afin d'enregistrer leur album. Mis sur bande dans le temps record de cinq jours, le résultat est résolument énergique, dans une lignée assez propre à Fugazi, tout en conservant le muscle et la nervosité de Shellac.
C'est la richesse musicale du trio qui laisse pantois. Batterie, basse et guitare entrent dans des danses parallèles mais complètement complémentaires, jouant avec les tonalités comme Honey For Petzi sait si bien le faire. Tout s'entremêle et des mélodies complexes semblent se façonner en temps réel, une note après une autre. Les rebondissements sont permanents et certains passages atteignent des sommets de tension. Les parties s'accolent les unes à la suite des autres, produisant des tourbillons, nous emportant comme le vent fait danser les feuilles. La batterie aventureuse qui fait souvent penser à l'impétueux Damon Che des Don Caballero swingue gracieusement et semble ouvrir au groupe une porte à de nouveaux paysages soniques. La guitare mélancolique perce les coeurs les plus durs avec ses arpèges aiguisés, la basse chahute nos sens, profonde, lourde et pénétrante.
"Air Dena" grimpe lentement en plusieurs parties distinctes vers un firmament de tension. Les breaks sont rageurs, semblent partir dans toutes les directions. La mélancolie est là. Elle semble s'accrocher à nous sans pouvoir nous lâcher. "Far South And Your Breasts" est impressionnante. Les notes nous font chavirer dans une ambiance irréelle et dérangeante, roulant sur nous, écrasantes, gorgées d'une tristesse nous laminant sans aucune pitié. "St Petersburg Me Cannibal" est du même acabit. Les breaks tronquent des mélodies qui interpellent, une idée en appelle une autre.
Ce disque est un bijou complexe du fait de sa richesse musicale. Valina a inventé une pop émotionnelle aventureuse, puisant sans états d'âme son inspiration dans des groupes bien différents. Cataloguer le groupe s'avère donc bien difficile.
Touchant à tout moment, ce disque est une nouvelle découverte à chaque écoute.


Très bon   16/20
par Oneair


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
80 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...