The Last Detail

The Last Detail

The Last Detail

 Label :     Elefant 
 Sortie :    vendredi 09 novembre 2018 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Bon essayons un peu de résumer le cas Mehdi Zannad. Ce quadragénaire, architecte de profession originaire de Nancy et vivant à Paris, enregistre depuis une vingtaine d'années des pop songs parfaites sous son nom, avec le pseudo Fugu ou en collaboration avec d'autres artistes.

La poignée de mélomanes français amateurs d'indie pop sont sous le charme et ne cessent de lui tresser des louanges ; radios, journaux, webzines ; je n'ai pas souvenir de propos émettant la moindre réserve sur le talent de songwriter et de musicien du bonhomme. Mais voilà, nous sommes en France et la pop simple et mélodique n'a jamais trop marché dans un pays où texte et chant habité représentent le sésame absolu de la respectabilité...et des programmateurs de grosses radios. Avec Mehdi Zannad, nous sommes loin du mysticisme d'un Alain Bashung. Les références, chez lui, sont plus à chercher de l'autre côté de la Manche, bien entendu vers Liverpool, Manchester, Londres là où un refrain accrocheur et des chœurs efficaces constituent une forme de patrimoine. En bref, malgré le talent et la respectabilité évidente de Mehdi Zannad, le succès n'a jamais vraiment été au rendez-vous.

Pour son 4°album (après 2 disques sous le pseudo Fugu en anglais et 1 en français avec son nom), Mehdi Zannad brouille une nouvelle fois les pistes en s'associant à la chanteuse américaine soul pop Erin Morin. Leur groupe s'appelle The Last Detail et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils y ont fait attention...aux détails. Les arrangements sont soignés, le chant d'Erin comme celui de Mehdi se complètent à merveille et il y a toujours ces mélodies douces et mélancoliques irrésistibles.

Erin apporte une douceur et des couleurs inédites aux titres de Mehdi sur ce fabuleux disque, déjà entraperçues dans ses albums solos sortis sous le nom de A Girl called Eddy. Ses chansons prennent quant à elles une tournure moins folk, plus travaillées au contact du français. Son background soul et folk a une profondeur intéressante transcendé par une production aux petits oignons. Le disque a été enregistré en grande partie au Tahiti Lab de Tahiti 80 et on retrouve la fine fleur de l'indie pop française : Xavier Boyer, Pedro Resende, Olivier Marguerite, Sylvain Marchand sont aux manettes et ça s'entend. Cuivres, cordes, guitares, rythmiques, chœurs...le niveau est particulièrement élevé. On retrouve du Mehdi Zannad pur jus par exemple dans une adaptation intitulée "Lazy" en anglais du titre "Paresse" déjà paru sur l'album "Fugue" chanté en français. "Fun Fair", "Trust your Buddy" ou "Take my hand" raviront les aficionados, comme moi, du "as found" de Fugu. Pour le reste, il y a des choses surprenantes comme une incursion vers des sonorités "à la Calexico" sur "Die Cast" ou de l'électro pop sur un "Talk to me" parfaitement interprété par Erin.

Cet album éponyme, certainement un "One Shot" restera sans doute dans les annales comme la pépite de 2018...les vrais le savent. Les autres le ratent.


Intemporel ! ! !   20/20
par X_Plock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
160 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?